[Who run the world ?] Le topic du féminisme ou de comment organiser la lutte contre le patriarcat.

  • Initiateur de la discussion Lenneth
  • Date de début

jeje829

Habitué
Après, les U.S et la religion chrétienne, c'est un délire... Très proche du pouvoir, pas de séparation avec l'état, les différents courants, limite sectaires (voire totalement)... On est quand même loin de ce que l'on voit en Europe (en France en tout cas).
 

pafnouti

Habitué
Depuis la manif pour tous, je ne suis plus si sûre que l'on en soit si loin en France. Heureusement, des lois ont été faites concernant notamment l'information sur l'avortement ou l'obstruction à l'avortement.

Aux USA, il n'y a qu'environ 25% de la population qui soutient l'interdiction de l'avortement, c'est loin d'être majoritaire.

Ici non plus les intégristes de toute obédience ne sont pas majoritaires. Mais avec 89 députés d'extrême-droite (plus des représentants des conservateurs chrétiens dans les parlementaires de droite et un sénat à majorité de droite conservatrice ), ça fait déjà de quoi empêcher de l'inscrire dans la constitution par exemple, mais aussi continuer de réduire les financements pour la contraception, le planning familial etc.
Trop se reposer sur ses lauriers c'est risquer que ça soit remis en cause un jour ou l'autre, y compris de façon insidieuse, on ne peut pas baisser la garde, il faut continuer de militer pour la défense des droits des femmes et des minorités en général.
 

Kokuzoku

Habitué
Après, les U.S et la religion chrétienne, c'est un délire... Très proche du pouvoir, pas de séparation avec l'état, les différents courants, limite sectaires (voire totalement)... On est quand même loin de ce que l'on voit en Europe (en France en tout cas).
L'avortement est interdit en Pologne. Et les avancées en Espagne ou en Irelande sont très récent. Faut pas se croire à l'abri chez nous.
 

el_panZer

Habitué
@Linsky un grand +1

L'excuse ou justification de choquer les enfants puent la merde..

C'est dans l'éducation tacite et logique que l'on est censé donner à son môme, que s'il est torse poil et en maillot pour se baigner/s'amuser, il est évident qu'il en soit de même pour les filles/femmes.
C'est tellement ça.
J'ai vu le changement direct avec mon fils.
Sa mère allaite le deuxième, le 1er (qui a 6ans) commencer à bloquer sur la poitrine car ce n'est pas quelque chose qu'il connaît. On lui a expliqué les différences au niveau du corps entre hommes et femmes et que la poitrine de sa maman il allait la voir souvent sortie car cela sert à nourrir sa sœur et que regarder fixement une poitrine (de sa mère ou d'une autre femme) ça pouvait les gêner.
Depuis aucun soucis.

Malheureusement je voie beaucoup de parents passer complètement à côté des discours d'éducation car "oh mais non je vais pas parler de ça avec les enfant" et encore pire quand il s'agit de sexualité...
 

Linsky

Habitué
@el_panZer ,
Il faut dire que ça peut parfois paraître compliqué selon le sujet..
Il y a 1 an et quelques, un soir de vacance, on regardait au petit hasard des programmes tv, une comédie rigolote concon *Les Arnaqueuses* (avec Anne Hattaway), dans lequel il y avait quelques petites vannes un poil grossière mais rien de plus grave que dans une comédie moyenne, jusqu'à une séquence où l'une des comédienne tente d'arnaquer l'autre se trouvant enfermé dans un commissariat..
Hattaway demande donc à sa "rivale/complice" de lui filer tout ce qu'elle possède sur elle (sous entendu en argent) pour la faire sortir, ce a quoi l'autre repond :
"Alors euh.. J'ai un tube de vaseline.." 😁
Et *BIM* sans même avoir eu le temps de réagir, mon fils se tourne tranquillement vers moi et me dit "Papa ? Cest quoi de la vaseline ? "
😶
- Bah euh.. C'est une genre de crème gluante.. Faite à partir d'eau.. Comme par exemple comme quand on m'a mis sur mes points de sutures sur le tibias, et euh..
Bon.. Hem.. tu te souviens quand je t'avais expliqué que quand on devient ado et adulte quand on s'aime (ou pas forcement), on fait l'amour ? Et tu sais à peu près comment ça fonctionne la sexualité..?
(Je lui dit tout ceci en souriant et il me rend un sourire complice.. Je comprend aussi instantanément qu'ils en parlent sûrement entre eux à l'école..)
Ben la vaseline c'est aussi pour que la sexualité soit plus agréable parce que la peau est parfois un peu sèche et c'est pas très agréable..
(Je raccourcis l'idée volontairement en transpirant mais je pense avoir donné l'idée principale sans en faire un truc tabou.)
Et il conclut par "Wé OK, j' ai compris..", avec un sourire malicieux un peu gêné. ^^


La pédagogie est importante, mais ce qui rend la tâche parfois un plus plus complexe, c'est qu'on sent que nos gosses ont dorénavant une zone d'intimité qui s'est construite en eux.. C'est normal aussi.
C'est fini l'époque où il courait le cul nu dans la maison quand ça devait prendre le bain. 😂

Du coup, sur ces débats (enfin, polémique moisi, je dirais ) sur le topless, il me semblait aussi évident de lui expliquer les concepts de contexte :
La plage c'est un endroit où les gens sont forcément dénudé.es pour profiter du soleil et se baigner.
Ce n'est pas un lieu dédié à la séduction donc la nudité, notamment les seins nues ne doivent pas être considéré comme un signal à la sexualité.
Bref, les personnes sont là pour la plage/la mer pas pour se faire draguer sous prétexte qu'elles soient nues.
On n'embetes pas non plus les gens dans la rue avec nos "pensées" intime..

Je suppose qu'il n'en est pas encore dans ces réflexions, il vient d'avoir 11 ans il y a une semaine mais ce sont des conversations importante à avoir, oui.
Et apparement ce que je lui dit lui semble d'une logique irréfutable, du coup c'est rassurant.
(Il m'a même parler du "iel.s" , la dernière fois.. )
 
Dernière édition :

hakugei_

quiche végane [& modo]
Membre du Staff
Pour revenir sur l'avortement aux Etats Unis, déjà en soi ne plus protéger le droit à l'avortement c'est très grave, mais en plus, vu d'ici on ne s'en rend pas compte mais cela impacte également dans d'autres situations médicales où il faut avorter, ou même juste prendre un médicament qui peut être abortif. Parce que l'enfant à naître est plus protégé que la personne enceinte :
- grossesses dangereuses, extra-utérines notamment
- fausses couches non expulsées par le corps : si on n'avorte pas, la personne en meurt
- et pour beaucoup de traitements médicaux pour des tas de maladies qui n'ont rien à voir avec la maternité, on refuse maintenant de les donner aux femmes "au cas où" elles seraient enceintes maintenant ou à l'avenir (car ils peuvent mettre en danger un foetus ou rendre stérile)
Déjà avant c'était des situations difficiles où il fallait batailler avec les professionnels, mais maintenant suite à la fin de cette loi, des médecins et des pharmaciens refusent tout simplement immédiatement de traiter la personne ou de délivrer le médicament malgré l'ordonnance, même en cas de danger de mort, car c'est considéré comme un avortement pur et simple.
Et maintenant dans beaucoup de situations, les professionnel-le-s de santé sont censé-e-s devoir dénoncer les patient-e-s qui risquent d'avorter. Y compris les psy... Il y en a qui préviennent leurs patient-e-s que s'iels abordent le sujet en séance ils devront les dénoncer.

Ensuite on n'est vraiment pas à l'abri que ça arrive aussi en France :
- beaucoup de député-e-s LREM sont anti avortement et mènent déjà des politiques contre quand iles sont maires (par exemple en enlevant les subventions au Planning Familial)
- avec le FN (qui a les opinions que l'ont sait) qui a autant de sièges et le reste de la droite qui leur fait les yeux doux pour "contrer la gauche dangereuse", on est très mal

Je rappelle aussi qu'en général quand les élu(e)s commencent à mener des politiques et/ou des discours LGBTphobes (comme c'est le cas en ce moment), ce sont souvent les droits des femmes (et personnes concernées également par les même droits) qui sont visés juste après. Si vous n'étiez pas au courant, les droits des personnes trans sont violemment attaqués dans plein d'Etats, jusqu'à imposer des examens génitaux à des adolescentes pour pouvoir faire du sport...

Aux Etats Unis (et aussi au Royaume Uni), les ""féministes"" transphobes ont participé ces derniers mois à booster des décisions politiques facistes et normaliser des discours ultra conservateurs et dangereux. Ça a ouvert un boulevard pour attaquer ensuite tous les droits un peu trop "wokes" au goût des conservateurs...

Et ça va dans les deux sens : aux US après l'avortement, c'est maintenant le mariage pour tous qui est en danger. Les personnes concernées, notamment celles qui ont des enfants, commencent à faire appel à des notaires et des avocats pour protéger leurs droits si cela arrive...

Bref, après le mariage pour tous et la vague mee-too, on est en plein backlash bien sale.
 

jeje829

Habitué
J'aimerais bien connaitre les raisons qui ont permet cet aménagement de peine. Les raisons vaguement invoquées (situation familiale et professionnelle stable) me laissent très perplexe. Pour connaitre quelqu'un en prison, les pères de famille qui avaient des emplois stables sont légions... Ca me semble très léger.
Espérons que la cour d'appel règle ça .
 

Yoji

Habitué
J'avoue que cette affaire me laisse perplexe moi aussi. Surtout que le procureur avait requis 12 ans ferme dans ses réquisitions.
Je serais moi aussi curieux de connaitre les raisons d'une telle mansuétude.
 
  • J'aime
Réactions : Ray

pafnouti

Habitué
Il a été condamné à six ans de réclusion dont deux ferme, avec un aménagement de peine. Il n'ira donc pas en prison.
Condamnation à 6 ans dont 2 fermes donc 4 ans de sursis. Il me semble que les peines de prison jusqu'à 2 ans sont aménageables et qu'il y a des recommandations pour que ça soit le cas (la prison, ça n'a jamais aidé à la réinsertion sociale). Il est probable qu'il a fait un peu de "préventive" en plus, ce qui viendrait en déduction des 2 ans.
Je comprends le désarroi de la victime (2 ans ferme pour de la récidive, ça me paraît pas lourd, surtout comparé aux réquisitions), mais vu la peine prononcée, c'est pas forcément incroyable que sa peine soit aménagée. Par contre, l'article n'indique pas d'obligation de soins, et ça m'étonne.
Quant au délai pour l'appel, il est indiqué qu'il "est sorti libre le 29 juin", et que le parquet a fait appel le... 30 juin. Ça me parait pas incroyablement long comme délai, mais je n'ai pas de formation juridique particulière ...
 

Dr Bob Kelso

Habitué
Haut