Vos lectures du moment

jeje829

Habitué
Sans doutes l'un de mes King préféré, avec la saga de la tour sombre et brume.
 

Yoji

Habitué
Je viens de terminer La lucidité de José Saramago.
Beaucoup d'ironie et de second degré dans cette fable politique. Des personnages volontairement caricaturaux mais en même temps tellement réalistes dans leur paroles ou dans leurs gestes. J'ai l'impression de retrouver certains hommes politiques actuels dans les comportements et les paroles...
La petite difficulté du livre tient en sa pagination. En effet les dialogues ne sont pas accompagnés de tirets ou de guillemets. On passe d'un protagoniste à un autre dans la même phrase. C'est un peu déroutant au début, mais on finit par s'y faire.
Un livre que je conseille, et qui pour moi, rentre en résonance avec la situation que l'on vit aujourd'hui. Même si j'espère que l'on arrivera jamais à la situation décrit dans le livre.

Je viens de commencer Pluie noire de Masuji Ibuse.
1630685682749.png
Résumé :
Cinq ans après l'explosion de la bombe, la jeune Yasuko vit avec son oncle et sa tante dans un village proche d'Hiroshima où ils se sont réfugiés après la destruction de la ville. Gracieuse, intelligente et douce, Yasuko ne parvient pourtant pas à se marier. En effet, le bruit court qu'elle a reçu l'averse de pluie noire qui retomba sur tout l'ouest de la ville, après que s'était élevé dans le ciel le monstrueux nuage atomique. Cette pluie était radioactive. Puisque Yakuso ne présente aucun signe de maladie, son oncle entreprend de démontrer qu'elle n'a pas été atteinte. Il a donc recours au journal qu'il tenait en 1945 et à celui de la jeune fille. Tel est le parti - romanesque - pris par l'écrivain pour établir la plus extraordinaire, la plus exacte des relations sur un événement dont l'atrocité devait définitivement modifier les conditions de l'emploi de la force et du recours à la guerre dans le monde.
 

JESUS

Habitué
J’viens de finir la biographie de Jackie Chan et c’était globalement intéressant, dommage que la partie chant ne soit que le temps d’un chapitre ou qu’il n’ai jamais parlé d’Anita Mui sauf le temps d’une brève remarque dans le chapitre sur les anciennes bâtisses chinoises.
Mais à coté de ça son passé à l’école d’art du théatre chinois, ses débuts à la Golden Harvest, le fait qu’il n’était pas le petit ami parfait (loin de là même), les différentes blessures qu’il a subit, ses tentatives pour percer au cinéma US, vraiment passionnant.

EDIT: Pour éviter un double post, j’viens de commencer Small Gods, et je commence déjà à avoir des sueurs froides niveau anglais ^^’
 
Dernière édition :

Dhal

Habitué
Je viens de finir le livre Eurydice Déchaînée de Melchior Ascaride :

eurydice-dechainee.jpg


Orphée n'a pas pu ramener Eurydice des Enfers. Ou n'a-t-il pas voulu ? Trahie par son époux, abandonnée à la merci d'Hadès et aux ténèbres du sous-monde, la dryade n'a plus qu'une idée en tête : se venger. Défiant monstres et dieux, Eurydice débute une odyssée dans l'au-delà afin d'accomplir ce qu'aucun mortel n'a jamais réussi, s'échapper du séjour des morts.

Le bouquin commence juste au moment où finit le mythe, lorsque Orphée rejoint le monde des vivants tandis qu'Eurydice est ramenée aux enfers. On y suit donc Eurydice en quête de vengeance. La forme de la mise en page est assez originale. D'abord beaucoup de dessins accompagnent le texte, soit pour le mettre en valeur, soit pour expliquer certains non-dits. En outre la forme même du texte peut changer suivant l'action (couleur des caractères, ...). Tout le livre est en noir, blanc, bleu (et c'est bô).

Le texte en lui-même est assez facile à lire, bien qu'il fait référence à de nombreux personnages ou lieux mythologiques assez obscurs. Mais ça ne gêne pas la compréhension globale. Ça pourrait même être une bonne entrée en matière pour s'intéresser plus profondément à la mythologie grecque. Le bouquin est court (140 pages) mais c'est ce qu'il fallait pour narrer l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce livre. C'est bien écrit, on a la rage avec Eurydice, et le récit fait réfléchir en remettant dans une perspective actuelle les mythes et les personnages antiques.

Quant aux mascu et autres incels passez votre chemin (et profitez-en pour rester loin).
 

Ray

Habitué
J'ai fini France Obscure de Théo Carmin et Manon Hoarau.

Ben c'est plutôt pas mal dans l'ensemble.

On découvre plusieurs affaires paranormales avec en général leur explication réélles (il y en a une en mode full croyant malheureusement) et on s'intéresse souvent plus à comment la légende s'est crée par rapport à la réalité bien plus terre à terre.

J'aime beaucoup le ton et, même si je ne m'y connais pas assez pour être sûr de leur qualité, au moins tout est sourcé ce qui change de beaucoup de bouquin sur le sujet.

Bref c'était plutôt sympa. J'ai particulièrement aimé l'histoire de Sitarane qui fait une belle fusion de personnes ayant commis des actes horribles pour créer la légende.
 

Mondainai

Habitué
The wandering inn, sur conseil de notre très vénérable président: SebNL

Un web novel en anglais (mais il existe en fan trad' vf) en constante évolution à raison de 2 chapitres par semaine depuis avril 2016 (donc un contenu massif !!!).

En quelques mots génériques pour éviter le spoil: une héroïne qui n'en est pas une dans un monde fantastique. Des zaventures, de l'humour, des persos attachants, des échelles émotionnelles.

Si ça pique votre curiosité, le tout est également en lecture libre en ligne:
 
  • J'aime
Réactions : Ray

Yoji

Habitué
Je viens de commencer :
41H537DvYSL._SX195_.jpg

Histoire :
Adriane Strohl, une adolescente imprudente et idéaliste, vit dans un futur proche : une Amérique totalitaire en 2039 contrôlée à l'excès par la " Véritable Démocratie ", où il est interdit à quiconque de sortir de la moyenne. Alors qu'elle est nommée major de sa promotion de terminale, elle commet l'erreur de vouloir briller dans son discours de fin d'études, et se voit condamnée à être télétransportée dans une bourgade rurale d'Amérique du Nord appelée Wainscotia pour y effectuer ses études supérieures... quatre-vingts ans plus tôt.
Forcée d'adopter une nouvelle identité et constamment sous surveillance, Adriane – alias Mary Ellen Enright – découvre avec stupeur l'Amérique surannée de 1959. Désireuse de purger sa peine de manière exemplaire et de rentrer chez elle au terme des quatre ans fixés, Adriane s'immerge dans le travail, notamment son cours de psychologie. Mais elle ne tarde pas à tomber amoureuse de son professeur, Ira Wolfman, un exilé du futur comme elle qui tentera de la convaincre de s'échapper avec lui...
Mélange parfaitement réussi de dystopie et d'histoire d'amour, le roman offre le portrait saisissant d'une société faussement égalitaire où délation et médiocrité sont la règle, un " petit paradis " en saisissant écho avec nos sociétés modernes actuelles...
Un roman audacieux sur la résistance d'une jeune femme face à une société oppressive.
 

Sugarman

Habitué
Brasier noir de Greg Iles.
Un pavé de 1000 pages: polar sur fond de la haine raciale aux US dans les années 60
 
  • J'aime
Réactions : Ray

Ray

Habitué
J'ai fini Harley et les Sirènes de Gotham et heu...
C'est sympa sans plus. Évidemment je suis content de voir ces trois personnages ensembles mais finalement ça ne raconte pas grand chose de marquant.
C'est pas mauvais non plus.

En tout cas ça ma donné envie de me relire les Catwoman de Ed Brubaker. Et quel plaisir ce fut. Cette ambiance polar noir, ce contexte social bien trop souvent absent du traitement de Gotham City. Et cette fin d'arc (les arcs suivant n'ayant pas été publié en France la faute à l'arrivée de New 52) belle et triste à la fois. Vraiment un très bel arc de comics.
 

Ray

Habitué
J'ai fini les deux tomes de la nouvelle édition de Mermaid Saga de Rumiko Takahashi.

C'est un récit d'horreur qui me donne l'impression d'une sorte de Tomie inversé.

Dans Tomie, chaque histoire un personnage (en général innocent) rencontre Tomie, un être immortel maléfique , et sous son influence se met à dérailler.

Dans Mermaid Saga, un personnage (en général coupable) croise Yuta, un être immortel ayant bon fond, qui va essayer de régler les problèmes crée par l'individu.

De même tout est mystère concernant Tomie avec peu de rêgles fixes alors que les rêgles concernant les sirênes sont très vite expliquées et stables.

Pourtant on est bien là devant un réçit d'horreur. Contrairement à Yuta, peu de monde vivent bien leur rencontre avec le mythe des sirènes et lui même aimerais arrêter le cycle le concernant.

Et j'ai beaucoup aimé. Si Rumiko Takahashi n'a pas le talents d'un Junji Ito pour l'étrange (ses créatures sont assez quelconque) , elle a par contre grand talent pour écrire des personnages attachants mêmes quand ils sont pourri. On arrive à avoir de la peine pour la plupart des protagonistes entraînés dans ces obsessions qui les détruisent.

Et j'ai beaucoup aimé cette aventure malgré quelques reproches donnant une vision de l'horreur japonaise assez intéressante.
 

jeje829

Habitué
J'avais découvert avec l'OAV Mermaid's Scar à l'époque, mais il me semble que seul le premier tome était traduit, je n'ai donc pas suivi. mais je crois que cet OAV adapte la suite, sans être sûr. En tout cas j'avais beaucoup aimé, étant fan d'horreur ET de Ranma...
 
  • J'aime
Réactions : Ray

Ray

Habitué
Je me suis lut Superman écrase le klan et Batman Noël.

Le premier est une sacrée claque. Non content de présenter de façon assez complète et critique le KKK, il raconte une vrai histoire de Superman mettant sa vie en parallèle de celle d'une famille d'immigrés chinois racontant une évolution importante du personnage. Le plus dingue c'est que c'est écrit de façon à ce qu'un enfant puisse la lire malgré son thème.

Bref je craignais une histoire manquant de profondeur à cause de sa visée pour enfant ou au contraire une histoire au style graphique en décalage avec son ton dur mais Gene Luen Yang arrive à trouver un équilibre parfait dans un mélange qui me semblait vraiment casse gueule.

Bon Batman Noël j'aime moins. Le récit est plutôt bon mais je trouve les dessins aléatoires en terme de rendu, certains planches sont superbes visuellement mais d'autre on des trait bizarre (au milieu du reste du dessin qui lui reste superbe accentuant encore plus le côté accidentellement cringe de ces éléments). Si l'histoire est cool certains persos revenant à une vision assez ancienne ne me parlent plus forcément.

Même si c'est cohérent avec son propos, la Catwoman joueuse et ne s'inquiétant pas des dégats qu'elle peu poser est trop en opposition avec la Catwoman que j'adore d'un Brubaker pour fonctionner encore sur moi.

Le Joker ne s’intéressant qu'au fric fonctionne aussi nettement moins bien pour moi, là pour le coup je préfère le clown qui s'amuse.

Quand à Superman, s'il est parfait, le fait que juste après son départ à lieu une explosion rend incohérent son absence de retour. C'est Superman, il se serait forcément inquiété pour ce qui se passe.

Bref ces petits défauts m’empêchent d’apprécier totalement l'histoire. Même si le parallèle avec Scrooge est super bien trouvé.

Je kiffe toujours autant ce costume pour Batman cela dit (vu que c’est ce qui m'a motivé à acheter la BD).
 

zardoz

Habitué
(J'ai de coté Atomic habits pour pour un peu plus tard)...


En ce moment je relis deux histoires courtes un peu similaires de Ted Chiang et Asimov : respectivement Understand et Lest we remember, un tout petit peu dans l'esprit de Flowers for Algernon.


Je me replonge aussi dans les aventures de Dâl Ortog Dâl avec Aux armes d'Ortog d'André Ruellan, le Star Wars de mon enfance pour ainsi dire.


En non fiction j'ai commencé :

The psilocybin Mushroom bible - The definitive guide to growing and using magic mushrooms - de Virginia Haze and Dr. K. Mandrake, PhD.

A history of Arab graphic design par Bahia Shehab and Haytham Nawar.



Mais j'ai surtout posté pour ça en vrai :



 
Dernière édition :

silly_san

Habitué
Je viens de me rendre compte au bout de plus de 230 pages (sur les plus de 1000 que compte le livre Olympos de Dan Simmons), qu’en fait il fallait que je lise « Ilium » avant.
Pas étonnant que je sois si perdu et que des termes ou abréviations ne soient pas expliqués.

Bon je crois que je vais faire une pause et acheter Ilium. Ou alors je retourne sur The Expanse avec le 3ème tome.
 

jeje829

Habitué
Ahhh, oui... C'est quand même mieux de commencer un cycle (même de 2 tomes) par le début. :D
Dan Simmons, c'est bon, mangez en.
 

Sugarman

Habitué
Comme on écoute moins parler du Covid ...
La vengeance du Pangolin de Michel Onfray.
 
Haut