Visual Novel, le topic des jeux où on lit plus qu'on ne joue !

  • Initiateur de la discussion Ray
  • Date de début

garkham

Habitué
En fait de mon côté, en lançant le jeu, je ne m'attendais même carrément pas à un VN car j'avais confondu avec un autre projet backé (dont j'attends toujours la sortie) : Idol Manager :ROFLMAO:
Donc en ce sens, j'ai été surpris aussi. Mais je trouve les illustrations tellement jolies dans ce VN que ça va, ça passe crème. :)
 
  • Haha
Réactions : Ray

garkham

Habitué
Eh bien sachez qu'au final Katawa Shoujo doit être peu ou prou la jeu qui a recueilli le plus de like sur ma page où je poste un jeu par jour. Si ce n'est depuis sa création il y a deux ans et demi, au moins la dernière année. Comme quoi, les fan bases. 😯
 
  • Wahou
Réactions : Ray

Bad Strref

Habitué
Une version + et un collector pour
dokidokiphysical-1024x605.jpeg
Sortie sur Steam, Epic, Switch, PS4, PS5 et XBox ( en physique uniquement chez Sony et Nintendo )
 

Lynken

Habitué
Une... version physique de DDLC....? Je la veux :eek: (enfin faut voir le prix...)

Ah, au départ j'étais aussi venu dire que je pensais faire des sessions Visual Novel en stream le dimanche soir dans à d'ici quelques semaines. De quoi finir la semaine en lisant un peu.
 
  • J'adore
Réactions : Ray

jeje829

Habitué
Mouais, pour moi DDLC est une expérience "unique", que tu fais une fois -à fond-. Mais y retourner une fois totalement finit... Après pour ceux qui ne jurent que par le matériel où qui veulent y jouer sur PS où Switch...
 
  • J'aime
Réactions : Ray

Lynken

Habitué
C'est le genre de jeux qui garde un intérêt même une fois fini parce que tu comprends les sous-entendus et autres délires bizarres, je trouve. Bon c'est sûr, passé deux parties c'est plus forcément intéressant.
Je ne sais pas si tu as regardé les captures d'écran mais il y a aussi du nouveau contenu donc une histoire plus longue (donc ce n'est pas comme si tu relisais le même livre pour la quatrième fois).
Pis bon comme ça fait longtemps, moi ça ne me dérange pas :D.

En attendant, il est déjà "out of stock"...
Mais au final l'édition "premium pleine de bonus toussa" je m'en fiche pas mal, je suis surtout curieux de le refaire avec les nouveautés et un confort de lecture optimal, en ce qui me concerne.

En tous cas, merci pour le lien, @Bad Strref .
 
Dernière édition :
  • Wahou
Réactions : Ray

Lynken

Habitué
  • Normal
Réactions : Ray

Ray

Habitué
Doki Doki Literature Plus est en prévente chez Just for games (distributeur officiel français) à 39.99 euros:

Alors qu'à coté, GameStop (boutique US) le fait à........ 29.99 dollars.

On se fout de la tronche de qui là? Oo
Non mais tu sais, le cours du dollar est tel qu'ils ne peuvent pas faire autrement les pauvres :normal:
 

xxiooup

Habitué
J'ai commencé à faire Worldend Syndrom, le pitch de base est intéressant, à base de prophétie centenaire, de lycéen caricaturaux et hauts en couleurs et d’une bonne grosse partie tranche de vie. J’en suis a 2 heures et il y a un truc que j’aime beaucoup (au-delà de l’ambiance), c’est que les décors disposent de petites animations qui rendent très bien et permettent d’ajouter un peu de vie ce qui est plus que bienvenu dans ce genre de jeu. En attendant que le scénario nous captive.

Je suis conquis pour l’instant. Quelqu’un l’a-t-il testé ?

Par ailleurs, je me suis dégotté Root Letter last answer que je ne connaissais que de nom mais qui m’avait l’air plutôt cool.

Petite question, il est si bien que ça Doki Doki Littérature Club ? Vous m’avez l’air d’être tous conquis…
 

Bad Strref

Habitué
Yep WorldEnd Syndrome fini, tout complet.
Intéressant et chaque nouvelle route développe un peu plus un aspect de l'histoire.
Tu as fini le prologue et commencé les chapitres ?

Root Letter, j'ai en stock mais d'autres trucs à finir avant. Si ça me plait bien, je me prendrais Root Film.
 

xxiooup

Habitué
Toujours au prologue (dont on m'a spoilé la fin d'ailleurs :cautious:) Il est très long non? Ou c'est moi qui traîne?

Root Film me botte pas mal aussi, tout comme, dans un tout autre style, Death Mark et sa suite Spirit Hunter NG.
 

Bad Strref

Habitué
Non, il est long, une fois fini la première fois, tu pourras commencer directement aux chapitres aux prochaines parties.
 

Linsky

Habitué
Doki Doki Literature Plus est en prévente chez Just for games (distributeur officiel français) à 39.99 euros:

Alors qu'à coté, GameStop (boutique US) le fait à........ 29.99 dollars.

On se fout de la tronche de qui là? Oo

Non mais tu sais, le cours du dollar est tel qu'ils ne peuvent pas faire autrement les pauvres :normal:
Et subjectivement/de mon point de vue, ça devrait pas coûter plus de15 euros.. :normal:
 

Lynken

Habitué
Ta mauvaise foi mise à part :normal:², je suis bien d'accord que le prix est trop haut de base...
 

Halasimov

Habitué
Petite question, il est si bien que ça Doki Doki Littérature Club ? Vous m’avez l’air d’être tous conquis…
De mon point de vue, franchement non. Enfin, c'est pas totalement nul, mais je ne sais pas si cela mérite autant d'éloges.
Et, une des idées de base du jeu, sur sa fin, me semble un être un gros "Non mais c'est à interdire dans tout game design qui se respecte, ça"...
Mais vu que le jeu est gratuit dans sa version normale (aucune idée de ce qu'apporte le plus d'ailleurs), autant te faire un avis avec cette version et débourser plus tard pour une version plus si tu cèdes aux chants des sirènes...
 

korisan

Habitué
Vu que je l'ai fini récemment, voici une fiche de présentation pour Gnosia :

header.jpg
  • Genre : Loups-garous de Thiercelieux dans l'espace (qui a dit "Among Us" ?).
  • Gameplays additionnels : Débats et votes. Mais en réalité c'est plutôt ça le coeur du gameplay, et ce sont les phases de narration qui font office de "gameplay additionnel". Il y a aussi une dimension RPG, avec de l'XP qui permet de booster des stats et de débloquer des compétences.
  • Thèmes : Science-fiction, voyage spatial, intrus, débats.
  • Sorti le 04/03/21 en France (20/06/19 au Japon) ; développé par Petit Depotto (Japon).
  • Disponible sur Switch (prochainement sur Steam). Prix : 24,99€.
  • Langue : Anglais, pas de doublage.
  • Romances : Non.
  • Durée de vie : Chaque boucle dure généralement 5~10 minutes. Le jeu se finit en 20~30 heures.
  • Public : PEGI 12.
Dans Gnosia vous incarnez un des passagers d'un vaisseau spatial. Avec vos compagnons d'infortune, vous devez faire face à une menace invisible : les gnosia, des entités qui prennent le contrôle des passagers et éliminent les autres petit à petit à chaque saut dans l'hyperespace. La seule solution pour s'en sortir (autre que l'évident : « Ben, ne pas aller dans l'hyperespace, duh ! »), c'est de cryogéniser les personnes suspectes... mais les choses risquent de mal tourner si la majorité se trompe de cible et que les gnosia finissent par être suffisamment nombreux pour obtenir le contrôle des débats ! Heureusement pour vous, la mort n'est pas une fatalité : vous êtes piégé dans une boucle temporelle qui vous permet de retourner inlassablement au 1er jour. Sauf qu'à chaque nouvelle boucle, les rôles sont redistribués... et vous pourriez très bien vous retrouver dans le camp des gnosia !

Les premières boucles, qui mettent l'accent sur la narration, permettent de présenter les passagers du vaisseau et les différents rôles qu'il va être possible d'incarner (par exemple l'Ingénieur est un peu l'équivalent de la Voyante dans Les Loups-Garous de Thiercelieux : chaque soir il peut analyser un des passagers et découvrir s'il est humain ou gnosia). Petit à petit, le nombre de passagers augmente et de nouvelles têtes se joignent au casting, de même que de nouveaux rôles... et le vrai jeu commence alors vraiment : une succession de parties de 5~10 minutes (peut-être un peu plus les premiers temps, quand on ne connait pas encore par cœur les répliques des personnages et qu'on prend encore le temps de les lire en détail), avec un gain d'XP plus ou moins important selon le nombre de jours passés et le fait qu'on ait survécu ou pas. Et, parfois, des scènes de dialogues inédites qui permettent de mieux connaitre les autres passagers et qui se déclenchent si on a rempli certaines conditions pas toujours très claires. Toutes ces révélations permettront de se rapprocher de la vraie fin du jeu, mais le hasard (et les mauvais choix) aidant, elles risquent fort de tomber au compte-goutte et le joueur de sombrer dans la lassitude après avoir enchainé 5 boucles sans l'ombre d'une situation inédite...
Mon conseil pour éviter ça : ne vous lancez pas dans de longues sessions de jeu avec pour objectif de découvrir à tout prix de nouvelles scènes ; privilégiez au contraire les petites parties, genre 1 à 3 boucles par jour. Une option permet de paramétrer les parties de telle sorte que les conditions seront favorables au déblocage de nouvelles scènes, et si malgré ça vous finissez par avoir le sentiment de tourner en rond, des soluces sur internet vous permettront de vous débloquer (d'ailleurs je ne me serais jamais sorti d'une certaine situation sans ça, ni même trouvé comment accéder à la vraie fin cachée... une fin que j'ai par ailleurs trouvé très réussie et satisfaisante, alors que la fin normale m'avait laissé sur ma faim et donné l'impression que ma collecte d'informations avait été vaine).

Même si l'IA des passagers est limitée, c'est suffisant pour qu'on se prenne au jeu : parfois les rôles et les alliances secrètes sautent aux yeux, on arrive à distinguer les perso qui sont sincères et ceux qui essaient de détourner les soupçons vers un bouc émissaire, on repère les menteurs et les persos qui se sont eux aussi rendu compte de la supercherie, on rage quand le coupable est évident et que personne n'a voulu nous écouter, on maudit celui qui nous a manipulé alors qu'on lui faisait confiance, on déteste Raqio et Yuriko avec leurs airs supérieurs et on jubile quand le reste de l'équipe les prend en grippe et les élimine day one, on ne sait pas sur quel pied danser avec SQ la mythomane, on se méfie du discret Remnan quand il s'implique plus que d'ordinaire dans les débats, on a pitié de ce pauvre Shigemichi qui s'attire la suspicion de tout le monde dès le premier jour mais on finit quand même par voter contre lui parce qu'on a pas de meilleure idée et que oui quand même il est trop chelou avec sa tête d'extraterrestre de Roswell donc pourquoi pas ? Ça ne vaut peut-être pas une partie de Loups-garous avec des joueurs humains, mais ce petit jeu de déduction et de manipulation devrait quand même plaire aux amateurs de jeux à rôles cachés. À condition, bien sûr, que la langue anglaise ne soit pas une barrière.

Mention spéciale à l'OST du jeu, et en particulier à l'obsédant Ululo aux accents shoegaze.
 
Dernière édition :
Haut