Une vie s'achève, une autre commence

Socrate1

Habitué
Il était si connu que ça ? Depuis hier tout le monde en parle mais je n'en avais jamais entendu parler perso. Après je ne suis pas très film français, et encore moins Césars, mais quand même ^^ !
 

Kokuzoku

Habitué
Ah bah c'est sur que t'as plus de chance de connaitre un acteur français en regardant des films français...

Après à l'international il était également connu pour avoir jouer Hannibal Lecter jeune dans la prequel "Les Origines du Mal".
 

jeje829

Habitué
J'ai uniquement vu Le pacte des loups, où il a joué (un rôle secondaire, son premier au cinéma).
 
  • J'aime
Réactions : Ray

Bernardo

Habitué
Moi pareil, le seul film que j'ai vu avec lui c'était "Un Long Dimanche de Fiançailles" et c'est un film que j'ai trouvé très long et ennuyeux comme beaucoup de films français, mais que je me suis forcé à regarder parce que tout le monde en parlait... Il était de la sphère bobo-parisienne primé aux cérémonies des césar et dont je me sens totalement déconnecté.
 

jeje829

Habitué
Je n'ai jamais réfléchis à la question (et n'ai donc pas d'avis dessus), mais en faisant une recherche rapide c'est une idée assez répandue qu'il y a un cinéma "type" pour les oscars très "bobo parisiens", un genre de cinéma descendant de la nouvelles vague des années 60, j'ai l'impressions, qui avait aussi comme particularité de se dérouler énormément à Paris.
 

Kokuzoku

Habitué
Un cinéma type pour remporter des prix, oui ça y en a dans tous les pays. Les films Marvel à Hollywood ils ont bon engranger des milliards, tu sais très bien qu'ils auront jamais l'oscar du meilleur film. Mais là on parle de comédiens, donc y aurait une sphère de comédiens parisiens à qui on filerait ces rôles là ?
 

jeje829

Habitué
C'était le cas à l'époque de la nouvelle vague (que ce soit des réalisateurs comme Truffaut où Godard où des acteurs/trices comme Bardot où Belmondo).
Après, est-ce vrai aujourd'hui ? Je suis trop détaché du cinéma français actuel pour pouvoir y répondre. :)

Une Nouvelle Vague contemporaine en plein boom

Cependant, depuis le début des années 2010, on assiste à un retour en force du mouvement avec l’apparition de nouveaux jeunes cinéastes, désireux d’aborder les mêmes thèmes que leurs aînés et de questionner une société française tourmentée sur les questions politiques, économiques et sociales.

Cette renaissance du mouvement dynamisée par l’apparition de jeunes réalisateurs parisiens, si elle ne revendique pas elle-même son appartenance à une Nouvelle Vague du 21ème siècle, convainc les critiques et les observateurs du cinéma français dans le monde entier. Ils s’appellent entre autres Justine Triet (37 ans), Mia Hansen-Love (32 ans), ou Louis Garrel (32 ans), et faisaient dès 2008 la une de Télérama des jeunes cinéastes en devenir, biberonnés dès leur plus tendre enfance au cinéma de Truffaut et Godard. Autant de réalisateurs qui ont pour dénominateur commun le fait de n’avoir jamais “appris le cinéma” selon les propres termes de Mia Hansen-Love, à l’image de leurs prestigieux ainés.


Ici encore le côté "Parisien" ressort. :)
En même temps, va faire du cinéma au fin fond du Poitou.

Mais nous partons dans le H.S. :D
 
  • J'aime
Réactions : Ray

Kokuzoku

Habitué
Oui et encore une fois tu me parles de cinéma alors qu'on parle de comédiens...

Moi je répond à ça :

Il était de la sphère bobo-parisienne primé aux cérémonies des césar et dont je me sens totalement déconnecté.

Elle est où cette sphère dans le palmarès :

2021Sami BouajilaUn fils
2020Roschdy ZemRoubaix, une lumière
2019Alex LutzGuy
2018Swann ArlaudPetit Paysan
2017Gaspard UllielJuste La Fin Du Monde
2016Vincent LindonLa Loi du marché
2015Pierre NineyYves Saint-Laurent
2014Guillaume GallienneLes Garçons et Guillaume, à table !
2013Jean-Louis TrintignantAmour
2012Omar SyIntouchables
 
Haut