Un Replay possible ?

CHEPI

Nouveau Membre
#1
Bonjour ! Ayant envie de revoir les émissions de Nolife, et que Noco n'est plus disponible, connaissez-vous un moyen pour revoir les émissions ? (Mis à part la chaîne YouTube de Nolife, et les quelques personnes qui postent des replay d'émissions) :unsure:
 

Rinkio

Modo-sacripa[N]t
Membre du personnel
#2
Dans l'attende d'une décision de liquidateur judiciaire en ce qui concerne les droits patrimoniaux de Nolife
(ce qui n'aura pas lieu avant la fin de l'année)
ces droits sont gelés

c'est à dire que les vidéos appartiennent toujours à Nolife SA, sociétée en liquidation,
et que personne ne peut les exploiter (ni Nolife qui a cessé toute activité, ni une autre personne quelle qu'elle soit)

Les seules exceptions sont les "partenariats" (Nolife/Omake, Nolife/MO5, Nolife/SEFA, …) qui peuvent continuer à être exploités par le partenaire restant selon les dispositions prévues par les contrats

Par exemple, les émissions de Florent Gorges sont des coproductions Nolife/Omake Books
Nolife a l'exclu pour la diffusion TV (y compris l'accès par service de VOD)
Omake Books a l'exclu pour les autres moyens de diffusion (DVD, Youtube, …)



Bref si l'émission n'est pas publiée sur Youtube par le partenaire de l'émission, il va falloir attendre un peu
(et ensuite cela dépendra du bon vouloir de l'entité qui récupèrera les droits de chaque émission)
 

Kagyu

Nouveau Membre
#5
Bonjour

Il y a tellement d'émissions que nous aimerions revoir, retrouver nos classiques et références.
Croisons les doigts pour que nous puissions s'émerveiller de nouveaux.
 
#8
En effet, les deux sont distincts.

Ca peut être (beaucoup) plus complexe, mais le propriétaire d'un catalogue, quel qu'il soit, peut généralement (ouais, parce qu'il peut très bien ne pas posséder le fond d'œuvres mais avoir juste négocié avec plein d'auteurs les droits de commercialiser celles-ci par ex., et du coup là aussi tous les cas de figure sont possibles ou presque) revendre les droits de diff, s'il ne s'en garde pas l'exclusivité, et peut les vendre plusieurs fois à plusieurs chaines ou structures sur des périodes de temps différentes ou non et pour des utilisations différentes ou non (telle société pour la VOD du tant au tant, telle autre pour une diff TV du tant au tant, une troisième pour une seule édition DVD mais une quatrième pour du BR du tant au tant sur plusieurs éditions, etc.). Caricaturalement, hein, en poussant un peu au maximum ^^

Très (très) schématiquement, du coup, posséder le catalogue peut être plus intéressant que posséder les droits de diff, ceux-ci étant généralement bornés dans le temps.

Après, pour une blaguounette du dimanche soir, j'avoue n'avoir pas fait la différence :heureux:. A moins que tu n'envisages vraiment de te faire la Banque de France :p !
 
Dernière édition:
#9
@Socrate1 merci de la precision.

J'avais compris le smiley :normal: pour la blaguounette, c'etait aussi a titre info pour ceux (moi compris) esperant pouvoir avoir acces par des moyens legaux aux emissions suite au rachat du catalogue, mais le repreneur peut decider de ne rien partager aussi....
 
Haut