Un jour, un jeu

svart skygge

Nouveau Membre
À l'époque je jouais sur mon C64 avec son prédécesseur (car programmé par Sensible Software) Microprose Soccer, ce jeu était vraiment excellent !!
 

xxiooup

Habitué
Quant à Reiji et Xiaomu, ils auront l'occasion de vivre d'autres aventures... mais je reviendrai la dessus plus tard.
Je sais de quoi tu vas parler :) J'ai fait le premier en anglais et j'ai tellement aimé le système de combat et l'univers que j'ai fait le 2e en japonais!
 

Zengarv

Habitué
Aujourd'hui
3582_front.jpg
Fighting Force. Eidos/Core Design. 1997​

Ce jeu a été pour moi une terrible déception. Pourtant sur le papier c'était séduisant : la baston à la Final Fight dans un univers en 3D avec des personnages respectant les archétypes que l'on retrouve dans ce type de gameplay. Et pourtant, je me suis ennuyé. J'ai trouvé ça lent, répétitif et sans aucune difficulté.

En une après midi, on avait déjà eu le temps de le finir deux fois avec mon frère, juste assez pour tester tous les persos. Les Double Dragon, Final Fight et Street of Rage représentaient une formule qu'il me semblait impossible de reproduire en 3D de manière convaincante. Le même reproche peut également s'appliquer à Zombie Revenge dont j'avais parlé il y a quelques temps. Par chance il y a eu un jeu qui m'a donné le fun et la technique que j'attendais de ce type de jeu : God Hand, mais j'y reviendrai une autre fois.

Demain, l'anniversaire d'une star d'Hollywood ne se déroule pas sans quelques accrocs.
 

tonio88

Habitué
Aujourd'hui un jeu créé par Remedy Entertainment, Death Rally sur Pc.



C'est un jeu de course auto avec une vue du dessus comme dans Micro Machines.
Le solo est axé sur un mode carrière, le but étant de gagner des courses et remporter le championnat.
Quand on arrive à la première place du classement général, on affronte le grand champion The Adversary dans une arène ovale.
(Je n'ai jamais joué en multijoueurs)



Le but du jeu est bien sûr de finir la course premier, mais le plaisir est de pourrir ses adversaires le plus possible.:cool:
Chocs et rafales de mitrailleuses sont de mise pour descendre la barre de vie des véhicules adverses.
Des items apparaissent sur le parcours, comme de l'argent, des munitions, des clés à molette, du boost, des champignons hallucinogènes :)

On débute avec un Vagabond, clone d'une VW Coccinelle.
Les courses rapportent de l'argent, on peut customiser booster son véhicule, mais aussi acheter différentes voitures de plus en plus puissantes.
Pick-up, berline, coupé sport, voiture de course.



Entre chaque course on peut réparer / optimiser son véhicule, mais aussi acheter des mines, du rocket fuel, un pare-choc à piques, payer un sabotage.
Quelques défis rémunérés sont parfois proposés, comme par exemple "tel adversaire ne doit pas franchir la ligne d'arrivée" ou bien "ramasse-moi ces pilules au bord de la route" :devilish:



Le gameplay est aux petits oignons, chaque véhicule a ses subtilités, on ressent bien les upgrades de pneus ou de moteurs.
Les musiques sont géniales, beaucoup de sonorités électroniques et technos.

Les adversaires sont très stylés genre à la Clint Eastwood ou Jane Fonda, il y a même notre bon Duke Nukem !




Vraiment un jeu très sympa à faire, très nerveux et fun.
Il me semble qu'il y a une version IOS Android, un remake Pc également en 2012.
Alors je ne sais pas aujourd'hui mais il y a quelques années, Remedy Entertainment l'avait mis en Freeware sur son site.
 

Zengarv

Habitué
Aujourd'hui
48975_front.jpg
Bugs Bunny's Birthday Blowout. Kemco. 1990.​

1990, l'année des 50 ans du célèbre lapin de la Warner. L’événement avait été assez médiatisé et pas mal de produits dérivés étaient sortis, dont ce jeu.
Ce jeu n'est vraiment pas terrible, mais malgré ça, je garde un bon souvenir. Il y avait des musiques sympa. Il n'était pas très dur; je me souviens être allé au bout en deux jours (une chance que ce jeu n'était pas à moi).

Ce jeu, faisant partie de la série assez infâme des Crazy Castle m'a quand même bien refroidi et je pensais que je n'apprécierais plus un jeu avec des Toons, jusqu'à ce que je fasse les jeux estampillés Tiny Toons par Konami. Ouf.

Demain, une triste déception liée à un dessin animé que j'adorais enfant.
 

Zengarv

Habitué
Aujourd'hui
41049_front.jpg
Pole Position. Atari. 1983​

Quand j'étais gamin il y avait une série animée que j'aimais bien : Pole Position.
C'est une série assez courte mais j'étais très fan des deux bagnoles des héros avec leur IA embarquée et leur transformation en hydroglisseur. Bizarrement il semblerait qu'aucun jouet n'ait été produit autour de cette série.
Au court de ma période Atari 2600, j'avais vu la jaquette avec le titre Pole Position et je pensais naïvement que c'était un jeu qui adaptait la série (hé, j'avais 10 ans à l'époque).
Quand j'ai lancé le jeu, mon premier réflexe fut de chercher en vain comment on transformait notre véhicule en hydroglisseur. Mais en fait, c'était juste un jeu de course, même pas spécialement beau où l'on fait inlassablement le tour d'un circuit unique dans un temps limité avec de temps en temps, un amas de pixels jaunes représentant un concurrent qu'on dépasse.
Bref, ce jeu fait partie des nombreuses déceptions expérimentées sur l'Atari 2600.
pp.jpg
-Turbo, active l'hydroglisseur !
-Pour la dernière fois, on n'est pas dans ce Pole Position.

Bon, je parle pas mal de jeux qui m'ont déçu depuis quelques jours, je vous promets de parler de vrais bons jeux dans les jours qui viennent.

Demain, pour éviter la prison il faut passer du temps derrière le barreau.
 
Aujourd'hui Rise of The Triad



C'est un FPS créé par Apogee Software.
L'équipe du H.U.N.T. arrive sur une île pour démanteler une secte de moines fous et de militaires dirigée par un dénommé El Oscuro.

C'est un jeu complètement irrévérencieux, humour noir déjanté et gore pour l'époque.
Du sang de partout, des démembrements, de la barbaque qui vole, des squelettes carbonisés.



Un arsenal de fou : pistolet de base, mitraillette, batte de base ball magique, sceptre magique, tête de chien(!), main de Dieu (!), et une panoplie de lance-roquettes jamais vu jusqu'alors. Lance roquette simple, double, à 5 têtes, roquette avec vague de feu, roquette "tremblement de terre"...Etc

Le jeu était difficile dans mes souvenirs, labyrinthique et beaucoup de pièges ; un jeu à l'ancienne avec barre de vie et d'armure.



C'était en 1995, je me rappelle le club info où j'étais, les plus anciens 40-50 ans parlaient de ce fameux "ROTT".
Ils passaient des soirées à s'affronter 1 contre 1 depuis chez eux avec leur modem et parlaient de leur facture Telecom qui allait être salée.
Ils m'avaient dit "ce qui est génial c'est qu'on peut enfin viser en haut ou en bas".
Un soir j'ai pu enfin y jouer en Lan, c'était une boucherie les roquettes volaient de partout !:eek:
 
Aujourd'hui
64721_front.jpg
Phoenix Wright : Ace Attorney. Capcom. 2005​

Le jeu qui m'a donné envie d'acheter une DS et une belle introduction au genre Visual Novel. Une ambiance de folie, un humour bien dosé et une intrigue bien ficelée qui, même si elle est sur des rails pousse le joueur à réfléchir sur le sens des indices pour les utiliser aux bons moments.

J'aurais toutefois quelques reproches à faire à ce jeu :
-La quantité de texte est énorme. Même en français, c'est souvent longuet, et si comme moins vous avez tendance à piquer du nez quand vous devez rester concentré, ce jeu peut être difficile à aborder.
-La rejouabilité est nulle. Essayer de refaire le jeu ne procure pas la même expérience car on n'a plus le même cheminement de pensées et de déductions, ce qui fait perdre son intérêt à l'intrigue.
-Seule la dernière enquête bonus tire parti des spécificités de la DS. (à l'origine, c'était un jeu GBA)

Demain, exploration extra terrestre en compagnie d'un écrivain célèbre.
 
Aujourd'hui Rise of The Triad



C'est un FPS créé par Apogee Software.
L'équipe du H.U.N.T. arrive sur une île pour démanteler une secte de moines fous et de militaires dirigée par un dénommé El Oscuro.

C'est un jeu complètement irrévérencieux, humour noir déjanté et gore pour l'époque.
Du sang de partout, des démembrements, de la barbaque qui vole, des squelettes carbonisés.



Un arsenal de fou : pistolet de base, mitraillette, batte de base ball magique, sceptre magique, tête de chien(!), main de Dieu (!), et une panoplie de lance-roquettes jamais vu jusqu'alors. Lance roquette simple, double, à 5 têtes, roquette avec vague de feu, roquette "tremblement de terre"...Etc

Le jeu était difficile dans mes souvenirs, labyrinthique et beaucoup de pièges ; un jeu à l'ancienne avec barre de vie et d'armure.

Ouep, ce qui est rigolo aussi c'est qu'à la base ça devait être une suite à Wolfenstein 3D, d'où les méchants typés un peu nazis mais pas trop. Et puis ID a retiré la licence des papattes d'Apogee et ils se sont dit: "Eh, maintenant qu'on n'est plus obligés de faire un truc avec des nazis, on va mettre n'importe quoi !"
Les musiques du jeu sont à l'avenant d'ailleurs avec des reprises en midi un brin énervées de standards classiques... Dont l'adagio d'Albinoni...
 
Bon aller profitant de la thématique de ma journée :



Je n'ai jamais possédé le jeu, mais j'y ai beaucoup joué dans la grande surface à coté de chez moi, assez pour finir une des deux campagnes plusieurs fois.

N'ayant aucun lien avec l'épisode sorti sur SNES, on est là dans un jeu de plate-forme avec un gameplay (mal) inspiré de Prince Of Persia.

Deux persos sont jouables.

Le premier Alan Grant qui possède tout un arsenal pour casser du dino. Mais entre le gameplay qui répond mal, les plate-formes mal gaulées (certaines sont plus courtes que ce quelles nous montre visuellement), plein de pièges one shoot, ben le jeu est un vrai calvaire à jouer. C'est aussi la campagne la plus longue et franchement je pense que personne n'aura jamais le courage de la finir tant elle est abusées. Persos en général je m’arrêtait avec cette rencontre inopinée avec le T-Rex due au fort courant d'une rivière.



Heureusement, l'autre campagne est bien plus cool car on joue un raptor qui chasse Alan Grant :)



Ironiquement la taille du sprite du raptor rêgle la plupart des problèmes de plate-forme du jeu (bon ça reste moyen, mais merde on joue un fucking raptor !!!!). Et le level design est bien moins stupide avec peu de pièges one shoot. Résultat je me suis vraiment amusé dessus et je l'ai fini plusieurs fois (3 de mémoire) ce qui n'est pas rien lorsque l'on ne peut y jouer que dans un super marché.

Depuis que j'ai joué à ce jeu, je continue de penser que les jeux Jurassic Park ont vraiment loupé un truc : nous faire jouer des dinos.
D'ailleurs comme j'adorais le Dilophosore dans le film (cette déception lorsque j'ai découvert que c'était le dinosaure le moins réaliste du film...), je rêvais d'un jeu où l'on pouvais le jouer. Pareil pour le T-Rex...

Bref un jeu médiocre mais sur lequel je me serais finalement bien éclaté (la panse de raptor :clindoeil: )
 
Ah le Jurassic Park MD il faisait rêver à l'époque. Je n'ai malheureusement pas pu y jouer.

Aujourd'hui
2158-rama-dos-front-cover.jpg
Rama. Sierra. 1996​

Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. Arthur C. Clarke

Rama est un Point & Click adaptant le livre d'Arthur C Clarke Rendez vous avec Rama dans lequel le joueur fait partie d'une expédition terrienne partie explorer Rama, un mystérieux vaisseau extra terrestre. Toutefois il apparaît assez vite que plusieurs membres de l'expédition ont leurs propres desseins il va valoir survivre dans cet environnement étrange. Si le héros est muet, il est accompagné par un petit androïde, Puck (inspiré du personnage du Songe d'une nuit d'été) puis un peu plus tard de Falstaff qui lui permettront d'analyser l'environnement.

Clarke s'est lui-même impliqué dans le jeu. En cas de Game Over (hé, on est dans un jeu Sierra), vous aurez droit à une vidéo de l'écrivain vous révélant des indices pour résoudre les énigmes.

Demain, on prend les commandes d'un buggy et on explore un univers avec plus de cratères que mon visage d'ado.
 
Quand j'étais gosse voulais y jouer juste à cause de la bestiole sur la jaquette alors que je ne savais pas de quoi ça parlait quand je voyais la jaquette dans le magasin :ROFLMAO:
 
Le jurassic Park sur Megadrive ....ça a juste été mon premier jeu après la cartouche compil vendu avec la console....la difficulté était horrible (surtout plein de saut mal foutu...) Je crois que je n' aie jamais passe le premier niveau avec grant

En plus avec grant on ne tuais pas les ennemis il était juste stun....
 
Parfois un jeu n'a pas besoin de beaucoup de temps pour nous prendre par les tripes et nous faire passer par plein d'émotions.
Et grâce à Nolife, j'ai découvert cette pépite qui ne dure qu'une vingtaine de minute :



C'est un jeu flash gratuit à jouer en ligne. Le gameplay est très simple et bien trouvé mais assez ingénieux et on se contente de suivre l'histoire.
Mais quelle histoire !
En très peu de scène, le créateur de ce jeu (dont je n'ai pas réussi à retrouvé le nom après une rapide recherche) réussi à nous raconter une histoire poignante, dure par moment mais qui nous fille aussi un coup de boost au moral.

Bref une petite pépite que je vous conseille de découvrir si vous avez 20 minutes à tuer (mais évitez au boulot, être en larme devant son PC risque de vous griller).
 
Aujourd'hui Action Soccer .

Un jeu PC que j'ai eu dans un cd fourni avec un magazine.

Un jeu de foot très axé arcade, pas de chichis ici c'est tacles et frappes en force.



Le jeu paraît rigolo comme ça mais je rappelle il était bien balaise. C'était un vrai challenge de marquer tellement les gardiens sont solides.
Fallait littéralement les fusiller 2-3 fois à bout portant, et qu'un de vos attaquants soit en embuscade pour pousser la balle dans le but vide.

En revoyant des let's play sur Youtube, je me suis dis c'est le "Super Sidekicks" de la Neo Geo adapté façon Ubisoft.


Je ne sais pas si ça venait de mon Pc mais c'était un calvaire à lancer ce jeu.
Sous Windows il ne passait pas, sous Ms-Dos il plantait régulièrement, ou bugs de sons, joystick non reconnu.
J'avais fait une disquette de boot en tâtonnant comme un dingue pour pouvoir le lancer.
 
Aujourd'hui
moon.jpg
Moon Patrol. Irem. 1982​

J'ai découvert ce jeu sur borne au cours d'un séjour au ski quand je devais avoir 7 ou 8 ans. Dans l’hôtel où notre groupe logeait, il y avait une petite salle de jeu avec un billard, un flipper un juke box et ce jeu. Rien que voir tourner la démo du jeu suffisait à en comprendre le mécanisme. On y jouait un buggy lunaire qui avançait sur un chemin semé d'obstacle et d'ennemis. Il pouvait tirer (le tir partait à la fois devant et au dessus) et sauter par dessus les cratères.

Le parcours était parsemé de lettres avec des checkpoints à atteindre pour arriver à la base en "Z".

Tous les soirs après le repas, je demandai 5 Fr à mon oncle (mes parents ne faisaient pas partie du voyage) pour faire une partie. Je me souviens qu'un bon paquet de fois il y avait un ado dans la salle qui était là quelque fois et qui voulait me donner des conseils (mais en fait, il était juste chiant) : "Attention ceux là balancent des cacahuètes qui font très mal ! Attention, ceux là balancent des cacahuètes qui font des trous !"

Je ne me souviens pas être allé très loin (J'ai du atteindre une fois le premier checkpoint au point "E"). Comme je pensais que la fin du jeu, c'était atteindre le Z, j'étais content de moi.
Au cours de ma période Atari 2600, j'ai appris qu'une version de ce jeu tournait sur cette machine. J'aurais bien voulu mettre la main dessus...

Demain, une aventure de Mario d'avant la NES.
 
Aujourd'hui
bouteille.jpg
Mario Bros. Nintendo. 1983.​

Mario a été plombier, gardien de zoo, Dératiseur, Héros du Royaume Champi... À son CV, il y a aussi larbin d'usine à la chaîne. Dans ce jeu, Mario et son frère Luigi doivent s'assurer du bon fonctionnement de l'acheminement de caisses de bouteilles sur des tapis roulants. Réussir à charger 8 caisses sur le camion au bout de la chaîne lui permet de partir faire sa livraison et de donner aux deux frères quelques secondes de repos avant de reprendre le travail.

Laisser tomber une caisse vaut de se faire vilipender par le contremaître et à la troisième erreur, c'est le Game Over. Je suis très attaché à ce Game & Watch, le premier à double écran que j'ai possédé. Moi et mon frère, on a passé pas mal de temps dessus, chacun s'occupant de gérer sa moitié d'écran.

Je l'ai retrouvé chez mes parents il y a quelques temps, j'ai remis des piles, fait une partie... et atteint du premier coup un score bien supérieur à celui qu'on avait à deux à l'époque.

Notons que le jeu a été refait sur GBA mais à la place de bouteilles, Mario et Luigi s'occupent d'une chaîne de fabrication de gâteaux.

Demain, aventures mouvementées dans les mers du sud.
 
Aujourd'hui Buggy Boy sur Atari St




Un jeu où on contrôle un petit buggy, le jeu est orienté arcade, il y a un timing à respecter, et on joue pour marquer des points.

Chaque circuit est divisé en portions, on doit franchir des check-points pour rajouter des secondes au timer.

Les points se font en ramassant des drapeaux de couleur ou en franchissant des portiques, en tapant dans des ballons de foot !
Il y a de nombreux obstacles sur la route, certains objets font lever le véhicule et on se retrouve à conduire sur deux roues.

J'ai très peu de souvenirs, c'était un des premiers jeux micro que j'ai joué, mais il était populaire dans mon école, sur Amiga Atari et Amstrad, les copains ils jouaient à Buggy Boy.
Je ne savais pas, je viens de lire que c'est un jeu d'arcade japonais créé par Tatsumi et porté sur ordi chez nous par Elite Systems.
 
Buggy Boy, mon meilleur jeu de 'caisse', avec ses petits sons caractéristique à chaque fanions récupérés.
En parallèle, je kiffais Stunt Car Racer, expérimentation de la 1ère 3D.
J'en ferais bien une présentation comme le sujet le demande, mais sur tablette (de ma femme), sans hébergeur d'image et avec ce foutu clavier tactile, j'ai envie de me tailler les veines..
J'essaierai de faire ça au retour de vacance.
 
Haut