Un crayon, du papier, des dés, une réussite critique

D'ailleurs les éditions Sans Détour ont commencé à réagir (à l'annonce de Chaosium) par communiqué.
On ne peut en effet pas leur enlever que leurs ouvrages pour Cthulhu étaient de qualité, mais à coté l'argument de "on a apporté de la notoriété et du prestige à la gamme" est d'un niveau comparable à "on paye en visibilité".
 
Bon, suite à ma session de Shadowrun de ce samedi, je viens demander des conseils ou points de vue extérieurs, parce que j'ai un soucis qui me chiffonne pas mal et que je n'arrive pas à régler.
Globalement, quand je fais jouer des runs à proprement parler à mon groupe, une fois la négociation avec Johnson passée, il y a une très logique phase de repérage/prise d'informations/élaboration de plan/etc. Cette phase est normale et nécessaire (qui dit run dit préparation minutieuse), mais elle a tendance à rapidement prendre la forme d'un gros temps mort dans la partie et à trainer en longueur (samedi on y a passé la séance, et donc on a du s'arrêter avant que l'opération ne commence vraiment).
Je voudrais donc dynamiser tout ça, mais sans non plus forcer la main au groupe (sinon ils pourraient me reprocher de ne pas avoir eu le temps de se préparer). J'ai déjà joué sur les contraintes de temps (vous n'avez que 12h pour réaliser le run, le run est une course au McGuffin, etc.) mais ce sont des jokers que je ne peux pas réemployer à chaque fois. Donc y-a-til des gens ici qui ont des idées sur la question ?
 
Je voudrais donc dynamiser tout ça, mais sans non plus forcer la main au groupe (sinon ils pourraient me reprocher de ne pas avoir eu le temps de se préparer). J'ai déjà joué sur les contraintes de temps (vous n'avez que 12h pour réaliser le run, le run est une course au McGuffin, etc.) mais ce sont des jokers que je ne peux pas réemployer à chaque fois. Donc y-a-til des gens ici qui ont des idées sur la question ?
Comme actuellement on joue en mode Anarchy sur des sessions de 2h/2h30 le soir après le boulot, j'ai du trouver des solutions pour éviter que ces phases s'éternisent. Du coup en général le Johnson donne aux runners des objectifs clairs (du type "je peux vous fournir les plans du complexe, mais il vous faudra une carte d'accès EPSILON, soit auprès d'un employé accrédité, soit en hackant telle base de données", etc.)
Je laisse aux joueurs plusieurs pistes et angles d'attaque, mais au moins ils ne passent pas 2 heures à tergiverser ^^
Un autre truc qui marche bien : les contacts. Si les joueurs pensent à utiliser leurs contacts pour obtenir certaines infos, j'en profite pour faire miroiter des infos complémentaires. Ex: un runner fait appel à son pote flic pour obtenir une liste des personnels ayant la fameuse accréditation EPSILON, le flic lui fournit également des infos sur la sécurité du complexe en échange d'une faveur pendant le run (genre pirater la boîte mail d'un employé, que le flic cherche à coincer dans une autre affaire, etc.)
 
C'est effectivement une piste intéressante.
J'essaie de ne pas non plus "mâcher" le boulot et de laisser l'équipe choisir son approche mais c'est vrai que sur le run en cours préciser certains paramètres aurait fait gagner du temps au groupe.
Le groupe doit dérober un objet mis aux enchères dans une vente de prestige. Comme l'équipe a quelques jours d'avance la première idée a été d'essayer de vérifier si la collection mise en vente n'était pas par hasard stockée ailleurs que sur le lieu de vente, pour pouvoir attaquer soit l'entrepôt, soit le transport, et ainsi éviter un cambriolage en plein Downtown. Malheureusement ce ne fut pas fructueux, mais la recherche d'infos sur le sujet et la reconnaissance des lieux a pris un petit moment.
 

JESUS

Habitué
Arkhane Asylum a une grosse annonce de prévue pour cette semaine. Si c’est en rapport avec Cthulhu, je dois bien avouer que ce serait une agréable surprise, si c’est autre chose je suis très intrigué.
 
Sans-Détour continue de promouvoir la sortie prochaine de leurs campagnes financées par Ulule, et du coup Chaosium hausse le ton.

Ce qui est marrant c'est que j'ai vu quelques réactions dans la sphère rôliste française qui font de Chaosium le méchant de l'histoire, qui devrait laisser Sans-Détour sortir les campagnes dans l'intérêt des joueurs, et réagit de manière mesquine. Je trouve ce type de réaction un peu chauvine. Si les rôles étaient inversés, qu'un éditeur américain exploite illégalement une IP française, je pense que les mêmes trouveraient parfaitement normal que les créateurs fassent valoir leurs droits :)

Je pense que la réaction de Chaosium est parfaitement logique. Il suffit de se mettre à leur place : les gars ne t'ont pas payé un centime sur les royalties qu'ils te doivent depuis deux ans, tu leur as retiré la licence depuis 4 mois (!) et ils continuent de vendre leurs produits sur les salons (je le sais, j'ai acheté du Cthulhu v7 sur le stand SD aux Utopiales début Novembre, et ils se gardaient bien de préciser qu'ils n'avaient plus les droits...) et d'annoncer leurs prochaines sorties de ton IP comme si de rien n'était... Et en plus ils ne répondent à aucune de tes tentatives de contact. Moi je serais franchement agacé ^^'
En plus Chaosium est une boîte américaine. Aux US les litiges IP sont pris très au sérieux, et pour eux c'est tout à fait normal d'aller au tribunal s'il le faut. Je pense que l'attitude de SD les fait halluciner.
 

JESUS

Habitué
Perso SD est juste totalement en tord, et je trouve ça curieux que certains arrivent à les défendre.
 
Perso SD est juste totalement en tord, et je trouve ça curieux que certains arrivent à les défendre.
Surtout qu'en parallèle, sur la page du Ulule d'Aventures, SD se fend de déclarations comme "Un éditeur doit être vigilant sur le respect des propriétés intellectuelles et nous ne pouvons pas publier sans autorisation". Du coup ça devient difficile de prendre leurs excuses au sérieux ^^'
Vu comment les choses se présentent, je vois trois scénarios possibles pour l'instant :
1. SD paye les royalties dues à Chaosium, afin d'obtenir une licence temporaire pour sortir officiellement les Masques et le Jour de la Bête. Mais je pense qu'ils n'ont simplement pas l'argent, et que c'est pour ça qu'ils ne prennent même pas la peine de répondre aux demandes de contact de Chaosium.
2. SD ne sort pas les campagnes et rembourse les backers. Mais encore une fois ils n'ont probablement pas l'argent, et les campagnes étant sur le point d'être livrées, c'est un peu tard pour tout annuler.
3. SD sort les campagnes illégalement pour sauver la face auprès des backers et dépose le bilan dans la foulée pour échapper aux poursuites. (Et possiblement écoule tranquillement son stock via une autre société qui aura mystérieusement tout récupéré entretemps, mais je suis peut-être un poil cynique :p)*

Et évidemment s'ils partent sur cette 3e option, il reste possible que Chaosium attaque en justice plus rapidement que prévu et que les campagnes Ulule soient saisies à la frontière... Mais ce ne sera pas la faute de Chaosium, qui est dans son droit, mais bien de SD qui aura voulu passer en force.

*Et je me rends compte que c'est en gros la tactique de Manga Distribution il y a quelques années au moment de la sortie des coffrets DVD de Goldorak ^^
 
Dernière édition:
Ah rontudju que ça le fait plaisir de te lire comme ça Julien. J'ai absolument pas compris les retours très complaisants en faveur de Sans Détour. J'espère juste que Chaosium ne sera pas dégouté du marché français après ça.
 
Chaosium n'a pas dit qu'un autre éditeur a acquis la licence pour la France ?
Absolument. Et c'est aussi pourquoi Chaosium ne peut pas laisser faire Sans-Détour. Ce ne serait pas correct vis-à-vis du repreneur qui lui a (j'imagine) mis la main à la poche pour obtenir l'IP.
 
Je trouve que c'est déjà très sympa de la part de Chaosium d'avoir attendu aussi longtemps alors que d'autres sociétés auraient attaqué en justice dès les premières absences de réponses constatées.
Et oui Sans Détours ne serait pas la première maison d'édition à escamoter des avoirs avant de déposer le bilan (ça commence par Multi, et ça se termine par sim), même si dans ce cas ça autoriserait Chaosium à attaquer les dirigeants en justice pour faillite volontaire et/ou contrefaçon.
 
J'en ai parlé un peu coté Comics, mais je le mentionne ici parce qu'il pourrait y avoir des personnes intéressées :
DIE, nouvelle série de Kieron Gillen (The Wicked + The Divine) et Stéphanie Hans (qui a bossé sur pas mal de séries Marvel) : un mashup tragique entre le Sourire du Dragon et Jumanji.
Sans entrer dans les détails la série (qui a débuté en décembre) raconte l'histoire d'un groupe d'adolescents qui ont commencé une partie de jeu de rôle trop réussie...

C'est très bien écrit, très bien dessiné, le ton est fort, et le tout s'accompagne d'une belle réflexion sur le jeu de rôle, ses clichés, ses mécaniques, et la façon de subvertir tout ça (d'ailleurs les notes de fin de chapitre par Kieron Gillen sont aussi intéressantes à lire que l'histoire). Donc une lecture recommandée pour tout.e rôliste qui passe ici.
 
Salut les gens,

J'aurais une petite question: j'aimerais maîtriser un peu mieux l'ambiance sonore pour ma prochaine session de jeu (toujours sur Ryuutama, toujours IRL autour d'une table avec des amis). La dernière fois (qui était aussi ma toute 1ère expérience) je m'étais contenté de laisser tourner des musiques de fond... pendant 6h. J'aimerais faire mieux en ne lançant des musiques qu'à des moments opportuns et en usant de bruitages informatifs.
Avez vous des outils/astuces à proposer ? perso j'ai bien trouvé ce site: https://tabletopaudio.com
L'initiative est géniale et proposée par quelqu'un de talentueux et généreux mais malheureusement l'interface ne s'adapte pas à un usage tablette/smartphone (ou alors j'ai des gros doigts) et je n'aurai pas de PC sous la main.
 
Dernière édition:
Haut