Toutouyutou, le topic remise en forme

Dhal

Habitué
Sinon il y a le jeune intermittent.
Toujours pareil, je suis pas nutritionniste mais non, pas de jeune, jamais. C'est comme les régimes, tu perds certes du poids au début mais comme tu stresses ton corps il se met en mode "économie d'énergie". Du coup dès que tu te remets à manger normalement il va stocker tout ce que tu vas lui mettre à sa portée. Au final tu te seras privé et en bonus tu auras pris quelques kilos. Perdre du poids ça prend du temps, il faut toujours diminuer et augmenter très progressivement les doses afin de ne pas se mettre en mode "économie d'énergie". Dis autrement te ne peux pas espérer avoir un régime alimentaire inapproprié pendant dix ans puis espérer tout régler en deux semaines.

C'est pas faux. Quand on n'a jamais vraiment fait de sport, c'est très compliqué de s'y mettre et de se motiver. Comme tu le dis @Linsky si on n'aime pas le sport déjà ça part mal, c'est sûr.
En fait le truc c'est de quand même se forcer, juste une ou deux semaines. Mais faire ça à heure fixe, avec un créneaux bien défini, une heure de début, une heure de fin, et de s'y tenir par tous les moyens possible. Et au bout de deux semaines, ça rentre dans les habitudes et la routine quotidienne. Du coup, ça devient naturel et automatique, et une fois que c'est en place tu auras du mal à sauter une séance.

Un sport « facile » qui ne demande qu'une demi-heure quotidienne et qui fonctionne très bien pour la mise en forme et la perte de poids, c'est l'HIIT. Tu peux faire ça chez toi, sans matériel, avec ta musique, tranquillement, et c'est gratuit.
Tout pareil. Ne pas compter sur la motivation mais sur la discipline. La motivation fluctue beaucoup et on trouve très vite d’excellentes excuses pour ne rien faire. Et surtout surtout faire un truc amusant : lancer de bûche, mono basket, aqua-poney, ... il y a tellement de choix maintenant.

En y réfléchissant un autre moyen pour se motiver est de jouer sur d'autres ressorts. Pendant un moment je suis aller courir régulièrement avec un pote. On aimait pas courir plus que ça ni l'un ni l'autre mais on en avait tout les deux besoin (pour des raisons différentes). Du coup comme aucun des deux ne voulait faire un faux plan à l'autre on a été très régulier. (et oui dès qu'il a déménagé je n'ai plus couru :sneaky:). Ou va faire du sport dans un association. Ça t’astreint à des horaires réguliers et au bout d'un moment tu vas autant voir tes potes que faire du sport.
 

Linsky

Habitué
Non je comprends rien à ce que tu racontes. Le sport ça regroupe des milliards d'activité différentes. Et le tout a des niveaux différents. Donc affirmer "j'aime pas le sport" avant d'en faire c'est de la paresse. C'est comme dire j'aime pas lire.
Surement un peu mais la paresse comme beaucoup de choses mentale, sont conditionné par des tas d'obstacles inconscient..
L'enfance, les prejugés, la confiance en soi, la motivation, l'experience..

Tu ne peux pas juste dire à des gens qu'ils sont paresseux, c'est destructeur, et justement ça sape psychologiquement.
Pour autre exemple de la complexité du fonctionnement du cerveau, j'ai toujours été un cancre en math, et mes profs/entourage ont bien appuyé sur mon manque de travail, ma feignantise ect, ce qui m'a fait culpabiliser pendant des années et mis une pression si infernale que j'ai fait un blocage total.
C'est vers la fin de mon parcours scolaire, et lors d'un repas entre ami, qu'une copine a sous entendu que j'étais peut être dyscalculique..
Ce qui se trouve être fondé.
Donc non, ce n'est pas toujours une question de paresse.

Si on ne pratique pas de sport et qu'on du mal a aller vers cette activité, il y a peut être tout un tas de raisons sous-jaccente inconsciente, et la meilleure façon d'y acceder, c'est de trouver des leviers qui aident à soulever ces obstacles.

De mon point de vue, le ludique desamorce enormement ces blocages, voire les detruit completement.
Et selon nombreux psychologue, on apprend mieux en ayant du plaisir.

Changer le terme "sport" en quelque chose d'autre dans sa tête, ça semble être du pinaillage de vocabulaire mais ça a du sens au niveau concret.

Dhal à dit :
En y réfléchissant un autre moyen pour se motiver est de jouer sur d'autres ressorts. Pendant un moment je suis aller courir régulièrement avec un pote. On aimait pas courir plus que ça ni l'un ni l'autre mais on en avait tout les deux besoin (pour des raisons différentes). Du coup comme aucun des deux ne voulait faire un faux plan à l'autre on a été très régulier. (et oui dès qu'il a déménagé je n'ai plus couru :sneaky:). Ou va faire du sport dans un association. Ça t’astreint à des horaires réguliers et au bout d'un moment tu vas autant voir tes potes que faire du sport.
Mais laule, c'est exactement ce que je vous explique depuis le début.

C'est l'illusion..
La discipline ça aurait été d'aller courir seul avec ton but, mais note qu'il t'a fallu un pote pour que ce soit motivant et ludique..
D'ailleurs quand il a arreté de courir, toi aussi..
Ta "discipline" elle était ou ? 😁
 
Dernière édition :

Ray

Habitué
Perso je ne prend pas le dernier bus de mon trajet de transport et je fait le parcours entre la gare et mon boulot à pied à la place.

Ça me permet de faire 1h de marche tout les jours (2 X 30 min, une fois à l'aller et une fois au retour).

C'est un moyen comme un autre de faire un peu d'effort physique tout les jours. Selon mon médecin c'est ça qui fait que je ne prend pas trop de poids.
 

Kaelandojin

Habitué
Toujours pareil, je suis pas nutritionniste mais non, pas de jeune, jamais. C'est comme les régimes, tu perds certes du poids au début mais comme tu stresses ton corps il se met en mode "économie d'énergie". Du coup dès que tu te remets à manger normalement il va stocker tout ce que tu vas lui mettre à sa portée. Au final tu te seras privé et en bonus tu auras pris quelques kilos. Perdre du poids ça prend du temps, il faut toujours diminuer et augmenter très progressivement les doses afin de ne pas se mettre en mode "économie d'énergie". Dis autrement te ne peux pas espérer avoir un régime alimentaire inapproprié pendant dix ans puis espérer tout régler en deux semaines.
Il y a plusieurs sortes de jeune intermittent.
Dont un qui consiste a manger sur une fenetre de 8 h et de ne rien manger pendant 16h.
Il me semble que cette video explique comment ca agit sur les hormones.

Et il y aurait aussi d'autres bienfaits, sur les cellules cancereuses, la longevite...

C'est pas un regime hypocalorique de base, c'est un autre rythme d'alimentation.
Pas tres envie de me refaire la video, pour m'assurer qu'il aborde le sujet mais il me semble que le corps ne se met pas en economie d'energie.
Il y a plein d'article sur le sujet. Si tu te tiens a ne manger qu'entre 12h et 18h, pendant quelques semaines, tu dois pas risquer grand chose, quand tu es un adulte.
 

Dhal

Habitué
@Linsky :
On est d'accord, c'est juste que je parle de deux trucs différents.
D'un côté il y a la motivation. Typiquement à la base c'est se dire : "allez cette semaine je fais trois fois du sport!". Et là en quelques semaines tu te retrouves à faire vaguement un truc à l'arrache le dimanche soir parce que t'as rien foutu avant. Donc pour booster sa motivation (et là on se rejoint) on peut y rajouter le fait de voir des potes, de rendre service, de s'amuser, ...

En plus de ça, il y a ce que j'appelle la discipline. C'est-à-dire se créer un cadre qui facilite le commencement d'une session de sport. Par exemple, tu décides que le mardi soir quand tu rentres du taf c'est sport direct. Tu commences pas par une petite demi-heure de Terraria ou de manga juste avant sinon au fond tu sais que tu ne t'y mettras jamais. Ce que fait Ray c'est aussi de la discipline : "je me pose pas de question je rentre à pieds". Pour d'autres ça va être d'aller en salle de sport en rentrant du boulot. Là-bas il n'y a pas de PC ou de console à côté alors tu t'y mets. Avoir fait savoir à ses potes que tel soir c'est mort pour une bière, comme ça t'as plus à faire l'effort de leur dire non. Avec mon pote on se calait la session suivante dès la fin de la session actuelle, sinon il aurait fallu qu'on se rappelle et là c'était mort. Etc

Pour étendre cette notion de discipline c'est la même chose quand des gens bossent chez eux en télétravail et usent de tout un tas d'astuces pour être sûr de s'y mettre : s'habiller comme si ils allaient vraiment au taf, avoir une pièce bureau dédiée, ne pas se rajouter des tâches ménagères en plus du taf au moments ou ils bossent, ...

Bon j'étais un peu outrancier tout à l'heure quand je disais que la motivation n'étais rien face à la discipline mais elle est vraiment super importante. Une fois mise en place dans tes habitudes de vie elle ne demande plus d'efforts et elle te facilite vachement la vie.

@Kaelandojin
Au temps pour moi je connaissais pas cette méthode de jeune. Instinctivement je suis plutôt septique mais faudra que je creuse pour me faire une opinion. Merci pour l'info.
 

Kaelandojin

Habitué
Apres en allant chercher le lien, j'ai eu d'autres videos de proposer.
Et le passage en "mode economie d'energie" n'est pas tout a fait exclu.
 

Linsky

Habitué
@Dhal
Aller au boulot à pied, c'est fonctionnel.
Ray est obligé d'y aller par responsabilité, il y trouve plusieurs interet à marcher.
Il confirmera ou infirmera lui même mais j'imagine que ça lui permet de decompresser avant le boulot (notion de plaisir) tout en y allant.

Je sais que ça ressemble à du pinaillage mais ce n'est pas le cas, j'essaie de démontrer que nos actions sont classifiés par interêt/obligation/plaisir et que ça conditionne un etat d'esprit mais aussi un systeme sémantique plus ou moins efficace.
Faire du sport pour faire du sport et le concept de discipline qui va avec, c'est coherent pour ceux qui y sont déjà initiés, par reflexe/condiotionnement, toutefois si tu n'en a jamais fait et qu'il faut commencer bah il faut trouver un truc pour t'y accrocher, et dedans il y aura ou il faudra forcement une notion tres personnelle abstraite et subjective :
- Je vais marcher 6km (discipline)
- Je dois aller au boulot, j'y vais en marchant (fonctionnalité)
- Je vais aller chez un pote qui habite loin mais c'est pour jouer aux jeux video et kiffer d'autres trucs ensemble. (plaisir)

A lui de trouver ce qui lui conviendra le mieux pour faire la même activité physique, neanmoins nuancé par une image subjective que l'on s'en fait.

(Psychologie de comptoir, certes mais on en fait tout les jours inconsciemment pour avancer, se motiver, se justifier, ect, alors pourquoi pas pour faire du sport.. ?) ☺
 
  • J'aime
Réactions : Ray

AnaJiggle

Habitué
Bonjour, je pointe le bout de mon nez sur ce topic pour voir un peu ce qu'il s'y passe. J'ai pas tout lu (un peu la flemme, j'avoue...). Quelqu'un a déjà mentionné Ring-Fit ? Je m'y suis mise avec mon compagnon en fin de confinement et pour le moment on est plutôt contents. On a pu reprendre une activité physique en douceur -et ce jeu de sport sait clairement parler aux gamers, il est super bien fait. Le jeu est super bienveillant et ludique et il m'a permis de me décrasser avant de me remettre à l'équitation quand mon club a rouvert. D'autant plus que j'avais été arrêtée un mois avant le début du confinement parce que j'avais failli me casser le coccyx en tombant de cheval xD

(Sinon je vous conseille l'équitation, c'est une discipline du corps tout entier, sisi je vous assure, se tenir correctement et communiquer avec une bestiole de 500 kilos avec son corps, sans parler des soins, ça fait transpirer)
 

Dr Bob Kelso

Habitué
ce jeu de sport sait clairement parler aux gamers
Ça a l'air pas mal ! Pour rester dans les jeux, je conseille aussi DDR, c'est super cardio, ça fait bien transpirer. À l'époque où je voulais perdre un peu, j'ai perdu quasiment 10kg en même pas 6 mois juste avec des sessions quotidiennes de ~40mn.
 
  • J'aime
Réactions : Ray
Haut