Topic BD généraliste : vignettes & phylactères

P'tib

Habitué
Dans le cadre de mon boulot (je suis bibliothécaire responsable d'un fonds BD, après avoir travaillé en musée pendant une douzaine d'années), je suis amené à lire de la BD et à me tenir au courant de l'actualité des sorties.

Je me suis donc dit qu'il pourrait être intéressant d'avoir un topic généraliste pour parler de nos découvertes.
Il y a bien sûr des topics spécialisés, sur les comics et les mangas, mais il fallait un endroit pour parler de tout le reste, notamment de BD franco-belge, voire même de BD nord-américaine ou japonaise qui ne rentrerait pas, pour une raison ou une autre, dans les topics idoines.

Je conseille deux ou trois sites pour suivre l'actu : BDgest, pour sa base de données gigantesque, mais aussi Planète BD et 9e art.

----------

Je commence avec Voltaire amoureux, de Clément Oubrerie, série prévue en 2 tomes.

Le premier tome est une petite perle pour qui aime la fiction historique et les personnages plein de panache (mais un peu ridicules).
C'est très bien écrit et très documenté, même si ça reste une biographie romancée.
Le petit détail qui tue réside dans la page de titre qui imite celles des ouvrages du XVIIIe siècle. Un clin d'oeil qui se retrouve à la fin avec la liste des œuvres déjà publiées par "Monsieur Oubrerie", et qui se poursuit jusqu'à la quatrième de couverture présentant des critiques façon journal du XVIIIe siècle.

voltaire.jpg

Une interview sur France inter.
 
Dernière édition :

MrAkitada

Membre
Alors m'étant remis récemment aux BD mes perles sont

Les vieux fourneaux : Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.
510gMSzM6HL._AC_US218_.jpg


J'aime beaucoup l'humour et l'ambiance de ces bandes dessinées (4 tomes sortis pour le moment).

Un de mes coups de coeur, c'est un oneshot très poétique et très beau à lire, à conseiller à ceux aimant les rimes et les alexandrins :) Très jolie histoire, très émouvante aussi
51cSJezbFBL._AC_US218_.jpg

Quand Alexandrin de Vanneville, poète ambulant se lie d’amitié avec Kevin, ado fugueur, il décide de l’initier aux arts de la poésie et de la débrouille. La rencontre artistique de Rabaté et Kokor est un hymne, écrit en vers, à la beauté des choses simples de la vie

Comme P'tib parlait de BD historiques, j'ai découvert une BD historique sur un sujet peu traité et dont on a très peu de sources. La Cour des Miracles (d'ailleurs le saviez vous, mais le roi des gueux était élu par les chefs des différentes factions composant la Cour des Miracles).
Comme Louis XIV, Anacréon aime passionnément le métier de roi, et comme le roi Soleil, il n'envisage le pouvoir que comme absolu. L'âge et la fatigue venant, il songe à sa succession. Il rêve de voir son fils devenir le nouveau roi de Thunes, mais face à une police qui gagne en efficacité et en intégrité, la canaille doit se professionnaliser. Une féroce guerre de succession s'engage...
61NgP5rrSJL._AC_US218_.jpg
 

Yoji

Habitué
Alors m'étant remis récemment aux BD mes perles sont

510gMSzM6HL._AC_US218_.jpg


J'aime beaucoup l'humour et l'ambiance de ces bandes dessinées (4 tomes sortis pour le moment).

Un de mes coups de coeur, c'est un oneshot très poétique et très beau à lire, à conseiller à ceux aimant les rimes et les alexandrins :) Très jolie histoire, très émouvante aussi
51cSJezbFBL._AC_US218_.jpg



Comme P'tib parlait de BD historiques, j'ai découvert une BD historique sur un sujet peu traité et dont on a très peu de sources. La Cour des Miracles (d'ailleurs le saviez vous, mais le roi des gueux était élu par les chefs des différentes factions composant la Cour des Miracles).

61NgP5rrSJL._AC_US218_.jpg

Les vieux fourneaux, c'est vraiment un gros coup de cœur en ce qui me concerne.

Les 2 autres BD je ne les connais pas mais je vais me pencher sur leur cas.;)
 

Antinéa

Membre
Je viens de lire Imbattable de Pascal Jousselin. Ça faisait longtemps que cette BD me faisait envie et, franchement je n'ai pas été déçue, bien au contraire. L'auteur a eu l'idée fantastique de créer un super-héros qui se joue des codes graphiques de la BD. C'est difficile à expliquer car justement, c'est très visuel. Mais c'est d'une inventivité folle, j'aurais adoré pouvoir lire quelque chose dans ce genre quand j'étais enfant. Vivement le tome 2!

Dans le cadre de mon boulot (je suis bibliothécaire responsable d'un fonds BD, après avoir travaillé en musée pendant une douzaine d'années), je suis amené à lire de la BD et à me tenir au courant de l'actualité des sorties.
Merci de me prouver qu'on peut passer du musée à la bibliothèque. Vu ma difficulté en recherche d'emploi, même avec le concours d'adjoint du pat, je commençais à avoir des doutes. Ton exemple me remotive.
 

pafnouti

Habitué
Pauvre Gotlib :eek:
J'espère que ça se finira par un non-lieu avec frais de justice à payer par celui qui a porté plainte...
Par contre je n'ai pas bien compris : Yan Lindingre a perdu son poste de rédac-chef à cause de ça ou bien ça n'a rien à voir?
 

Ray

Habitué
C'est vraiment honteux.
Surtout que bon c'est Marsault qui insulte tout le monde...
 

Oriounga

Habitué
Merci Ray, c'était merveilleux.

Je me suis régalé à écouter ce créateur génial avec toutes ses réflexions.

J'adore "Thorgal" depuis le collège et même "Le Grand Pouvoir du Chninkel" est magique.
 
  • J'aime
Réactions : Ray

#diez

Habitué
Ces-jours-qui-disparaient.jpg

Je suis un peu dans ma période BD et du coup je suis plus ouvert à l'inconnu. C'est ainsi que j'ai été attiré par le pitch de Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher. On y suis un jeune acrobate qui découvre qu'il ne vit qu'un jour sur deux. En se réveillant chaque matin, il s'aperçoit qu'un jour entier s'est écoulé sans qu'il ne s'en souvienne. Très vite il découvre que pendant ses "absences" qu'une autre personnalité prend possession de son corps. Ainsi débute une aventure incroyable où amitié, amour et vie sociale en générale vont prendre une tournure inimaginable. Les thématiques sont riches, les réflexions pertinentes et l’écriture et la narration vont au bout d'une idée fabuleuse. C'est drôle, touchant, parfois dur, mais c'est avant tout une grande oeuvre qu'on peut considérer comme un indispensable.

Je vous conseille vivement de ne pas chercher à en savoir plus sur l'histoire que ce que j'ai pu dire.
 

Stronge

Habitué
Ah, il en avait été question dans un Cosy Corner et justement je cherchais le titre. Merci, donc.
 

P'tib

Habitué
Bon, j'ai ouvert ce topic et je ne le fais même pas vivre un peu.
Je vais essayer de l'animer avec au moins un post par mois, dans lequel je présenterai ma sélection du mois.
Ça ne signifiera pas que j'aurais lu tout ce que je présenterai, mais c'est ce qui aura retenu mon attention, pour le scénario et le dessin.
Je signalerai les trucs que j'ai lu et vraiment aimé, comme une sorte de coup de cœur.

Donc pour le mois d'avril 2019 :

La venin.jpg
La Venin, tome 1
Mimbrenos.jpg
Mimbrenos
Nymphéas noirs.jpg
Nymphéas noirs
Hope One.jpg
Hope One, tome 1
Dans la foret des lilas.jpg
Dans la forêt des lilas
The Black Holes.jpg
The Black Holes
Macadam Byzance.jpg
Macadam Byzance
 
Dernière édition :

Kokuzoku

Habitué
SF oblige, je suis vachement intéressé par Hope. Ca ressemble au film "Passenger" de ce que j'ai compris ?
 

P'tib

Habitué
SF oblige, je suis vachement intéressé par Hope. Ca ressemble au film "Passenger" de ce que j'ai compris ?
Y'a le côté huis clos un peu angoissant dans l'espace, mais je pense que les enjeux et la direction du scénario ne sont pas les mêmes.
 

#diez

Habitué
J'ai enfin terminé les 6 Tomes de l'arc 1 de Descender de Jeff Lemire et Dustin Nguyen.

C'est ce qu'il y a de plus classique dans le space opéra, mais c'est fait avec une maîtrise folle. Les enjeux, le bestiaire, le dessin pastelle, les cliffangers et la mise en page, c'est souvent spectaculaire. Cela étant, il y a un creux dans les deux tomes du milieu, ce qui casse pas mal le rythme et l'immersion. Mais la reprise des enjeux avec le tome 5 et l'exceptionnel tome 6, achève pas mal le tout. Et l'épilogue annonce un arc 2 complètement différent ! Vivement !
 
Haut