Séries animées

Ray

Habitué
Seed a de super pilotes et de super mecha, mais la série s'étire bien trop inutilement, sans parler de sa deuxième saison.

Malgré tout c'est cette série qui m'a définitivement fait accrocher la licence.
 

Lynken

Habitué
Mouais, non, je rappelle que les petits malins ne l'avaient pas diffusé en entier sur M6, fallait aller voir la fin sur Fun TV, chaîne à eux, mais payante. :normal:
Ah ça je sais pas, à l'époque j'habitais dans un petit village de campagne paumé. Le soir quand ça passait, les gens rentraient du travail et les antenne râteau ne supportaient pas le choc. Je voyais des épisodes entre deux pages de neige, j'ai fini par avandonner, à l'époque. ^^'
 
Ça ne rate pas, chaque année quand il commence à neiger j'éprouve une irrésistible envie de me replonger dans Nana. Et le pire c'est que même après dix visionnages, je kiffe toujours autant cet animé :coeur:
 
Je viens enfin de finir,

Persona 5 : The Animation : les 2 arcs de la saison 1 sont bons, les personnages sont bien introduits et développés sans être attachants hélas. On a plus une bande de copains solidaires devant faire face à des adultes qu'à une réelle équipe de héros. L'animation est très bonne avec un visuel qui l'est tout autant. Le tout accompagné d'une très bonne musique.

Bref une bonne alternative pour ceux qui comme moi, ne peuvent pas jouer au jeu vidéo.

Note :

7/10.

The Seven Deadly Sins saison 2 : la par contre, c'est quasiment le zéro pointé. L'histoire n'avance pas d'un iota vu que l'on a en échange, le passé de chaque membre du groupe avec un affrontement contre un puissant groupe de démons. A part pour le visuel, l'animation et la musique qui reste d'un bon niveau, je ne conseille vraiment pas cette série en animé.

Note :

3/10.

Mob Psycho 100 : encore un très bon animé de l'auteur de One Punch Man. On suit les aventures d'un lycéen chétif mais doté de puissants pouvoirs psychiques qu'il ne sait pas maîtriser. Et qui va se retrouver mêlé à une lutte entre personnes dotées de pouvoirs qui veulent prendre le contrôle de la région.

On retrouve le même schéma que dans OPM, la différence se situe entre les 2 héros qui sont vraiment l'opposé l'un de l'autre. Mob contrairement à Saitama, ne veut ni se battre et ni utiliser ses pouvoirs, ce qui donne un héros passif mais capable de faire la différence à tout moment, surtout si on le cherche vraiment.

Le visuel, l'animation et la musique sont excellents, y a vraiment de quoi satisfaire les fans. Par contre, vu que c'est pas mal déjanté, je le conseille pas à des néophytes, pensez à voir d'autres animés déjantés comme High School ! Kimengumi ou Excel Saga avant de vous ruer sur Mob Psycho 100.

Note :

9/10.
 
Haut