Rue de l'Université

Lazarre

Membre Actif
#21
Autant je soutiens les mouvements d'étudiants voulant lutter contre la sélection à l'université, autant je trouve ce genre de casse terriblement lamentable (même si aucun lien formel n'a encore été établi, j'ai peu espoir que ce soit à nouveau la milice d'extrême droite qui soit allée casser des serveurs pour se défouler).

On lutte déjà au quotidien pour faire tenir les facs et colmater les fuites, on a vraiment pas besoin de ce genre de casses matérielles.
 

P'tib

Membre Actif
#22
Par contre cette réforme me dérange sur un gros point , quid des gens qui sont un peu [...] paumé et pas motivé pas grand chose , vont se découvrir une passion et une réelle envie à l'université ? Pour moi on risque de mettre pas mal de monde sur le carreau et priver pas mal de jeune de se réaliser ....Sachant que si on compare à d'autre pays au final notre taux de bachelier au sein d'une classe d'age n'est pas si élever (60% si je suis correcte , peut être plus si on ajoute les bac pro....)....Car au final l'information est importante mais surtout ce qui est finalement dommage c'est que l'on va sélectionner des gens aux lycées et les mettre sur le carreau dés le départ .....
C'est exactement ça.
Et inversement, des gens qui auront des dossiers bétons pour leur entrée en fac vont découvrir que ça ne leur convient pas et abandonner pour se réorienter. Et la place qu'ils auront, bien malgré eux, prise à quelqu'un d'autre (car c'est le principe de la sélection) ne sera pas réattribuée...

@MrAkitada : les méthodes de merde de certains étudiants qui ont besoin de se prouver, un peu puérilement, qu'ils "sont des vrais", ne changent pour moi rien à la légitimité de cette mobilisation. Y'a toujours eu ce genre de casse (mai 68 en premier lieu), ça fait partie d'une certaine stratégie de la tension et de la violence (qui a souvent mieux marché que les simples manifs en même temps...). Je vais carrément pas applaudir ce genre d'actes, mais je suis lassé de voir qu'on essaye toujours d'insister sur la violence matérielle pour occulter les vraies questions qui se posent.
 
Dernière édition:

jeje829

Habitué
#23
Après rien ne dit que ce sont des manifestants qui ont fait ça. Les manifestations de toutes sortes attirent toujours des fouteurs de merde qui ne cherche que l'occasion.
 

Lazarre

Membre Actif
#24
Malheureusement je connais trop les mouvements étudiants pour être dupe. Il y a fort à parier qu'il s'agisse d'une action menée par un petit groupe "déterminé" au sein du mouvement qui a vu là l'occasion de bloquer la tentative idiote de "faire passer les exams sur Moodle". Ce groupe a certainement agit sans prévenir qui que ce soit, en formant un "comité d'action" clandestin histoire de coller les gens devant l'acte accompli.
Et au final ils font plus de mal qu'autre chose : ils attirent une mauvaise presse sur le mouvement, brisent la légitimité démocratique que veulent construire les AG (en montrant qu'ils n'en ont rien à foutre) et retournent contre eux une partie des profs qui autrement les soutiendraient.

Et le ministère se frotte les mains : le coup de dupe de faire des exams à distance et en urgence (qui est une crétinerie sans nom et leur aurait claqué à la tronche) devient une belle occasion de fustiger les militants.

J'ai eu à faire à ce genre de sous groupes pendant plusieurs mouvements, et à faire du damage control après eux. Du coup je n'ai plus vraiment de patience avec ces "commandos" à force.
 

Ony Balboa

Nouveau Membre
#25
Je voudrais juste nuancer quelque petit propos sur le monde anglo-saxon pour avoir fait des échanges en universités aux UK et au US (travaillant aussi dans une multi-national et sur des projets dits "internationaux" je côtoie assez souvent des diplômés et des gens issue de ce modèle) et le modéle est différent ( je ne sais pas s'il est mieux mais en tous cas c'est différent ....)
et le reste du post
Globalement je suis d'accord sur la nuance apportée et surtout sur le dernier paragraphe.

Après j'avais prévenu que j'étais de mauvaise foi :giggle:
Mais pas tant que ça : http://www.lemonde.fr/campus/articl...ussi-inutiles-que-cheres_4896731_4401467.html

D'un point de vue factuel il ne faut pas perdre de vue que le succès des expats jeunes diplômés aux USA ou en UK vient aussi (surtout ?) du fait du dumping social que ça représente.
Pour éponger des dettes délirantes liées aux études, les revendications salariales des jeunes diplômés locaux sont légitimement en accord avec leurs dettes.
A côté de ça on te propose des jeunes (souvent d'une teinte plutôt blanche, parce que bon faut pas déconner hein :rolleyes:) bien câblés à beaucoup moins cher...en bon cost-killer le choix est vite fait :sneaky:(y)
 

.monkey

Membre Actif
#26
Les masters payant (4000 euros) arrivent à l'université de Nice
"Ces diplômes en deux ans ont été mis en place par Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur, qui a présidé l’université de Nice entre 2012 et 2017."

Des universités proposant des masters pour riches et des masters pour pauvres. Une belle vision d'avenir.
J'imagine déjà les futurs entretiens d'embauche.
RH : "Alors comme ça vous avez un master"
Candidat(e) : "Oui m'sieur/m'dame, mais attention, c'est quand même un master à 4000 balles c'est pas rien !"
 

sylvain3564

Membre Actif
#27
Depuis quelque temps, je me regarde (enfin, j'écoute surtout) les cours et conférences publics du musée de l'Homme.
Aujourd'hui, c'était celle-ci, et je ne résiste pas à vous la partager :
 

Misère Lactée

Nouveau Membre
#28
Ah bah tiens, tu fais bien de me le rappeler ! Cluny a mis en ligne ses dernières conférences avant fermeture pour travaux d'accessibilité (réouverture mi-juillet gnnn) ; j'y étais, ce fut charmant. Le thème aura été "travailler [...] au Moyen Âge" et les vidéos durent quarante à soixante minutes :

- au monastère, par Elisabeth Lusset
- la terre, par Didier Panfili
- en ville, par Julie Claustre
- sur les chantiers, par Cécile Sabathier.