Réactions sur les derniers films que vous avez vus

#diez

Membre Actif
C'est pour cela que Deadpool est un héros particulièrement frustrant à mes yeux. Le personnage est parfait dans sa folie, mais les histoires ne sont jamais ou rarement à la hauteur. La dernière fois que j'ai lu un Deadpool ce fut Il faut sauver le soldat Wilson. C'était divertissant, mais jamais marquant. Un Hawkeye de Fraction/Aja est mille fois plus intéressant alors que le personnage est mille fois plus classique. Une histoire bien racontée peut faire la différence et rendre un comics légendaire meme si son héros n'est pas le plus populaire.

D’ailleurs il existe un Deadpool vs Hawkeye que je n'ai jamais lu. Je suis curieux de découvrir ce que donne cette association.
 
Je viens de voir Solo et mouais... Alors c'est pas une catastrophe mais le défaut du film c'est justement le fait que ce soit la story de Han. Le film nous démontre qu'un Univers Etendu est possible au ciné mais il faut s'éloigner des vieux films. J'aurais vraiment apprécié ce film si c'était l'histoire d'un nobody et que son histoire n'ai pas a rentré dans une timeline avec des contraintes et des persos à introduire.
 
Dernière édition:

van25fr

Nouveau Membre
Valérian et la Cité des mille planètes
Film de Luc Besson de 2017

Le film est magnifique, superbe, de tout beauté mais les acteurs/actrices, les dialogues et le scénario le sont moins.
J'ai l'intégral de la bande dessiné et le film respect assez bien l’œuvre original de Christin et Mézières.
J'ai passé un bon moment mais j'ai été déçu pas la relation qu'entretienne Valérian et Laureline dans le film.

Film convenable.
 
Dernière édition:

Ray

Habitué
Ça fait du bien de voir que je suis pas le seul à l'avoir aprécié :)

Bon je reste dans l'espace vu que je me suis vu Solo en solo.

Je ne sais pas trop quoi penser du film.

Je l'aurais vu sans connaître le background des divers personnages du film, j'aurais juste trouvé que c'est un des meilleurs Starwars.

Sauf que l'on connait déjà certains personnages et on sait donc ce qu'ils deviennent, comment ils vont finir.

Dans le genre gros foirage, l'introduction d'une menace supérieure à la fin du film,alors que sa mort à déjà été montré dans le nouvel UE, empéchant toutes grosse surprise la concernant.

Ce qui fait qu'au final les personnages les plus marquants sont ceux que l'on a pas vu avant.

Mention spéciale pour le chef des pirates bien badass et L3 le robot qui se bat pour les droit des droïdes (chose existant dans le background mais que l'on a jamais vu dans la série) et son duo réussi avec Lando (j'aimerais plus suivre leurs aventures que celles de Han...).

Bref j'ai l'impression que c'est un gros gâchis de plein de bonnes idées de scènes et de personnages (il y a même un instant Lovecraft sympa) du fait d'avoir à tout prix voulu le lier à un perso déjà trop développé du lore Starwars.
 
J'ai vu le dernier Tomb Raider. Ce n'était pas aussi mauvais que prévu. L'actrice colle bien au rôle, l'histoire est un (très) gros résumé du jeu de 2013, même si on se demande pourquoi diable ils ont ajouté l'histoire du père. Visuellement, c'est honnête, bien qu'un peu trop CGI par moment. Sans être révolutionnaire (ça reste du Indy/Benjamin Gates/Sydney Fox basique), la majeure partie du film est plaisante. Ca aurait même pu être une adaptation correcte ; dommage qu'ils gâchent tout sur les dernières séquences.
Le twist réchauffé comme quoi Ana est la chef de Trinity... Indiana Jones avait les nazis, James Bond avait Spectre. Allez, mettons une organisation secrète dans Tomb Raider aussi. C'est quoi la suite ? Ana est le diminutif de Natla ?

Ensuite, il y a la manière d'amener le gimmick des doubles pistolets.
Dans le jeu, ça arrivait progressivement avec l'évolution du personnage. Le personnage utilisait peu à peu les armes à feu pour pouvoir progresser et le combat final l'obligeait à utiliser les deux flingues ; ça menait naturellement à la Lara Croft qu'on connaissait.
Dans le film, on dirait qu'ils y ont pensé au dernier moment et ont rajouté ça à l'arrache.

Le truc amusant, c'est de voir qu'on reprochait au jeu de 2013 de se unchartiser. Et que le film va encore plus dans cette direction.
Le surnaturel a toujours été une composante des Tomb Raider. Dès le premier jeu, on combat quand même une atlante. Puis viennent dragon et autres malédictions. Et quelques T-Rex sur le chemin.
Mais dans le film, on apprend que ce n'est finalement qu'une simple histoire de virus. Comme les Uncharted, donc.

Bref, j'ai l'impression qu'il y a quand même du progrès dans la manière de traiter une adaptation de jeu-vidéo. Mais aussi toujours l'impression qu'ils ne comprennent pas trop ce qu'ils adaptent.
 

hakugei_

Moderatorin, ja !
Membre du personnel
Mutafukaz

Réalisation parfaite (LES DÉCORS !)
J'ai bien aimé la musique aussi.
Mais pas de bol, j'ai eu du mal à rentrer dedans, je sais pas pourquoi.
Mais ça vient de moi, pas du film.
 

jeje829

Habitué
Area 51 (Oren Peli, 2015):


trailer

4/10

Cette fascination pour les found footage, d'autant plus quand ils m'emmènent dans des lieux mythiques pour tout fans de l’étrange et du surnaturel, me perdra. Area 51 nous propose une énième vision de la caméra emportée en nous proposant de suivre une bande de potes ayant décidé de s’infiltrer dans la fameuse zone 51, dans le Nevada. Et même si le film arrive à sortir 1-2 bonnes idées sur la toute fin du film, c'est clairement un échec. Il met une plombe à démarrer, déjà. 1 heure pour arriver dans le lieu, c'est bien trop long pour un film d'1h30. Mais si au moins c'était intéressant, mais non. 1 heure pour raconter un manque d'organisation total et des conneries... Pire, le film perd le peu de crédibilité qui lui restait quand on découvre à quel point il est facile de s'y infiltrer pour une bande de jeunes totalement inconscients. Une fois dans la base, ça ne s'arrange pas vraiment. Les décors nous servent tous les clichés déjà vu dans bon nombre d’œuvres du genre (le labo avec le liquide sur un haut parleur pour le faire bouger et la pierre flottante, sérieux...), j'ai jamais vu une base sécuritaire aussi vide, où des gamins qui s’infiltrent en discutant, courant voire en criant ne sont pas embêtés... Mais enfin le cœur du sujet arrive, avec ses extraterrestres et ses vaisseaux spatiaux... Mais là encore ça tombe à plat, ne dure que 15 minutes avant la fin du film, attendue et prévisible.
On est loin, bien loin des bonnes surprises qu'ont pu êtres Les catacombes où grave encounter...
 

van25fr

Nouveau Membre
Trilogie le Labyrinthe (avant propos)

J'ai déjà vu les deux premiers et pour la trilogie complète je me revisionne la saga depuis le début.
Je ne me souvenais plus trop des personnages et des éléments clefs de ces deux épisodes, un rafraichissement salvateur qui va me permet de bien tout comprendre (ou pas).
Note : je n'ai pas lu l’œuvre original L'épreuve de James Dashner.
___________________________________________

Le labyrinthe
Film de Wes Ball de 2014

J’apprécie toujours le film avec un bon rythme malgré les personnages trop peu développés et pas mal d'incohérences.

Film convenable.
___________________________________________

Le labyrinthe : la terre brulée.
Film de Wes Ball de 2018

J'ai passé un bon moment mais je n'arrive pas à comprendre le comportement de certain personnages.
Nous suivons les enfants du labyrinthe et vivons le film à travers eux mais dans l'histoire, sont-ils les gentils ?
Deuxième visionnage et toujours indécis ... à suivre ...

Film convenable
___________________________________________

Le labyrinthe : le remède mortel
Film de Wes Ball de 2014

Ce dernier volet est plutôt ... explosif.
J'ai encore passé un bon moment. Bon certain personnages sont caricaturaux et on voit très clairement le scénario se dessiner.
Fallait-il sacrifier les "enfants" immunisés pour sauver la planète ? Ni bon ni mauvais, chaque camps à fait un choix. L'humanité finalement s'entretue pour avoir la meilleur place ; les enfants ne participent pas à ce combat car ce n'est pas ce qu'ils voulaient (vivre tranquillement) ; l'organisation WICKED persitait dans son vouloir de sauver le monde quitte à torturer ces "enfants" immunisés pour récolter le fameux sérum

Film convenable
___________________________________________

Bilan

Les trois épisodes ont leurs points faibles et leurs points forts mais je trouve le tout très regardable. Pas des très grand films mais ça fait passer un dimanche tranquillou.

Trilogie convenable
 

jeje829

Habitué
Macbeth (Justin Kurzel, 2015):


trailer

7/10

J'avoue, à ma grande honte, ne rien y connaitre à Shakespeare. Où en théâtre de manière générale. Pas que je m'en foute. Juste un manque de temps, de volonté peut être. Pourtant certaines pièces m'ont toujours fascinées. De loin, du coup, mais quand même.
Macbeth en fait partie. Elle tient même le haut du panier. Encore une fois, je ne la connait pas, donc ne vous attendez pas à ce que je donne mon avis sur la qualité de l'adaptation. Mais j'ai toujours attiré par ce que j'en avais entendu, son côté surnaturel et la folie qui s'en dégage. Alors je me suis dis, pourquoi pas au cinéma ? J'ai bien vu Le château de l'araignée, de Kurosawa, mais je voulais voir une adaptation plus directe.
Macbeth, chef des armées, gagne la guerre qui ravage l’écosse. Afin de le récompenser, le roi lui offre le territoire d'un traitre qui vient de mourir. Mais Macbeth ambitionne le trône. Son chemin croisera celui de trois sorcières qui vont lui prédire qu'il deviendra roi. Conforté dans sa décision, il montera avec sa femme un plan afin de se saisir du trône. Mais cette décision les mènera tout deux certes sur le chemin du pouvoir, mais surtout sur celui de la folie.
L'histoire pourrait se résumer à "le crime ne paie pas". Macbeth est un personnage vraiment intéressant, bien habité par Fassbender. Tout d'abord présenté comme un homme loyal, fort, courageux et combatif, sa descente dans la folie meurtrière n'en est que plus forte. Conscient au début qu'il pourrait être entrain de devenir fou, il va décider de s'y plonger totalement, obnubilé par l'idée que la prophétie des sorcières se réalise, quitte à en perdre son humanité. Le deuxième grand personnage, c'est Lady Macbeth. Ici le constat est peut être un peu plus difficile pour moi, car je n'aime vraiment pas Cotillard. J'ai vraiment du mal à la différencier de ses rôles et ai tendance à n'y voir que Cotillard qui joue. Reste qu'en faisant abstraction de ça, elle s'en sort vraiment pas mal. Tout d'abord froide, elle incarne la tentation, poussant son mari encore dans le doute à concrétiser son projet. Mais contrairement à son mari, elle garde la tête froide une grande partie du film, tentant d'endiguer la folie meurtrière de celui ci, son but n'étant pas de tuer plus que nécessaire. Le désespoir de sa situation la poussera dans un autre genre de folie.
Le rythme du film est intéressant. Le réalisateur nous propose par moment de longs plans fixes, très théâtrales, très verbeux. Personnellement j'aime beaucoup, même si je peux comprendre que pour certains ça puisse donner l'impression de casser le rythme. Esthétiquement, le film est très réussi et propose une véritable recherche visuelle. On pourrait regretter certains choix, comme les ralentis, mais le film alterne entre de très beaux plans, de mise en valeur des décors écossais et des moments de violence sauvage.
Pour moi, ce film est vraiment une bonne réussite.
 

ythrion

Habitué
Memories of Murder (2003)
Encore un film coréen à voir absolument pour ceux qui ne l'ont pas vu. Excellent polar, entre critique du système policier de l'époque (les évènements du film se passent en 1986) et enquête inextricable. Avec d'excellents acteurs. Et une fin comme on en voit peu dans ce genre de film.
Le bluray est déjà commandé pour sa sortie en Juillet.
 

#diez

Membre Actif
Memories of Murder (2003)
Encore un film coréen à voir absolument pour ceux qui ne l'ont pas vu. Excellent polar, entre critique du système policier de l'époque (les évènements du film se passent en 1986) et enquête inextricable. Avec d'excellents acteurs. Et une fin comme on en voit peu dans ce genre de film.
Le bluray est déjà commandé pour sa sortie en Juillet.
Tous les films de Bong Joon Ho sont à voir, même son premier film (Barking dogs)un peu chelou. Celui-ci (Memories of Murder) à la particularité d’être un film matrice qui a renouvelé de bien des manières l'identité du genre polar que cela soit en Corée ou aux Etats Unis. A voir aussi son Mother absolument génial.
 

van25fr

Nouveau Membre
Tiens il faudrait que je me fasse le 3e un de ces quatre :unsure:
J'avais adoré le premier, et le deuxième me paraissait plus banal. Tu dirais que le 3e relève est meilleur que le 2e ?
Les trois films ont chacun une atmosphère différente. Ils ne se ressemblent pas.
Comme le l'ai dit le scénario du 3ème est très prévisible donc on peut le trouver moins bien que les deux autres mais moi je les mets tous sur le même piédestal.
Le film fait 2h 23m mais je ne me suis pas ennuyé malgré certains défauts.
 

jeje829

Habitué
Apocalypto (Mel Gibson, 2006):


trailer

8/10

Deuxième film de Gibson que je vois après Braveheart, autant dire que la claque est de nouveau là. Film visiblement controversé par les spécialistes des peuples Maya et archéologues, surtout sur la violence présentée, je ne me permettrait pas de porter jugement sur l'authenticité de la reconstitution. Reste que de mon point de vu, c'est extrêmement convaincant. Les décors, les personnages, les coutumes, la langue parlée...Gibson a particulièrement réussi son coup.
Patte de Jaguar est chasseur dans une tribu des forets mésoaméricaine. Sa vie basculera le jour où sa tribus est attaquée par une autre, en quête de prisonniers à sacrifier. Enlevé, et ayant laissé sa femme enceinte ainsi que son fils cachés dans un puits, il fera tout pour s'échapper et les retrouver.
Bien que nous présentant un peuple sur le déclin, le film est avant tout un grand film d'aventure. La première chose à laquelle j'ai pensé, c'est le premier Conan. Cet univers violant, sans concession, présenté de manière brut, a quelque chose d'absolument fascinant. Mais le réalisateur distille aussi pas mal d'émotion, nous offrant un récit fluide, sans véritable temps mort, au rythme bien calculé, le tout soutenu par le talent de Gibson derrière la caméra.
 

Zengarv

Habitué
J'ai enfin vu Your Name. Après plus de ans passés à éviter tout spoil et à grommeler un peu sur l'hyper enthousiasme de ceux qui ont essayé de nous le vendre au point de devenir lourdingues.
Effectivement, c'est un film brillant. Du peu que je craignais de m'être fait spoiler l'intrigue, j'ai eu le plaisir qu'elle allait bien plus loin que je ne le pensait. Il faudra que je me trouve la B.O à prix honnête un de ces jours.
 

Nabmed

Habitué
La Canonnière du Yang-Tsé (1966) :

Film dramatique et de guerre réalisé par Robert Wise (La Mélodie du Bonheur). Avec Steve McQueen (La Grande Evasion), Mako (Crying Freeman), Richard Krenna (Rambo), etc.

Synopsis :

En 1926, le patrouilleur américain San Pablo sillonne sur le Yang-Tse Kiang et l'équipage se retrouve pris au milieu de la Guerre Civile opposant les forces nationalistes de Tchang Kaï-Chek à celles des Communistes. En outre, le matelot Jake Holman doit faire aux exigences souvent excessives du Capitaine Collins.

Avis personnel :

C'est très long (182 minutes) mais ça vaut largement le coup. J'avais refusé de le voir il y a plus de 10 ans et je regrette mon geste, ne faites pas la même erreur, vous le ne regrettez pas.

Histoire :

Au premier abord, on peut facilement croire que l'intrigue est similaire à celle des Révoltés du Bounty mais il n'en n'est rien. Le scénario regorge de nombreuses surprises, aussi bonnes que mauvaises tout en montrant de splendides scènes de batailles navales et d'affrontements entre les différents personnages.

Casting :

Les comédiens et les figurants de l'époque sont tous excellents, c'est dommage que Steve McQueen n'avait pu obtenir un Oscar, je le lui aurait donné volontiers.

Réalisation et Musique :

Très bonnes elles aussi, la musique de Jerry Goldsmith colle parfaitement à l'ambiance générale et constamment inquiétante du film. On a droit à des superbes paysages de Taïwan et de Hong Kong, avec en prime une belle découverte de la Rivière Keelung.

Conclusion :

La Canonnière du Yang-Tse est vraiment un excellent long métrage que j'invite tous les publics à découvrir (enfin pour les enfants, faudra penser à voir avec eux :D).

Note :

9/10.
 
Haut