Quels jeux faites vous en ce moment ?

1- Je me demande toujours comment tu réussis à enchaîner autant de platine, c'est impressionnant, en termes de nombres d'heures de jeu que ça doit demander.
2- Ca ne te dirait pas de venir platiner de vieux jeux oubliés de ton backlog avec nous ? :sneaky:
 
J'avance doucement mais surement dans Sword of Vermillion, j'ai enfin pu obtenir ce maudit 4e anneau et heureusement que je suis habitué aux RPG, car les nombreux aller-retours ne manquent pas dans ce jeu.

J'ai aussi repris Dragon Quest 2 sur ma tablette, après un très long grinding pour amener mes persos au level 40, j'ai du recourir à la soluce car j'avais manqué l'item de Rubyss que l'on obtient après avoir trouver les 5 emblèmes dans le jeu. Et la je viens de passer le premier de l'un des derniers donjons que je devais faire.
 

Ray

Habitué
Bon je me suis enfin motivé pour reprendre Bloodborne.

Comme je suis rouillé, j'ai commencé par partir du point de départ du jeu pour me refaire la main sur le gameplay sur des ennemis facile et en profiter pour me rappeler le level design

Je me suis aperçu que j'avais loupé plusieurs trucs (dont maman Gascoigne) et j'en ai profité pour les choper. Ce qui m'a valu quelques morts très connes.
Entre autre j'ai découvert que s'il on appuyais de mauvais côté du pavé tactile on ouvre un menu pour passer en contrôle gyroscopiques alors que mon but était de me soigner du poison, ce qui m'a valu une mort super conne....

Je me demande d'ailleurs si beaucoup de joueurs se font le jeu en contrôle gyroscopiques.

Bon j'ai atteint le foutu boss qui me bloquait et je l'ai battu relativement facilement (ça reste chaud, vu que comme à peu prêt tout dans le jeu il nous tué en quelques coups).

J'ai continué a exploré, jusqu'à une mort conne (sérieux j'ai juste ultra merdé). Et je suis tombé sur ce que je décrirais comme un père noël zombie Shaolin qui peut passer en super sayans.
Alors que je gérais à peu prêt le combat un foutu corbeau que j'avais zappé et venu foutre sa merde et je suis connement mort alors qu'il ne me restait qu'un coup à lui donner.

Résultat je me suis retrouvé en prison avec ses potes.

Après en a pour tué quelques un et trouvé le point de sauvegarde, j'ai essayé de continuer d'explorer les lieux malgré la violence des bestiaux, mais j'ai abandonné quand j'ai vu que mon stock de potions que j'ai mis si longtemps à faire remonter fondait à vue d'oeil.

Et je suis revenu en arrière.

J'ai continué d'explorer pour tomber sur un chemin s'ouvrant en trois et j'ai pris à gauche débouchant dans une sorte de forêt. Enfin un décors qui a un feeling vraiment différent du reste, ça fait du bien.

Bon j'ai du lâcher parce qu'à un moment il faut bien manger...
 
J'ai vu que Mega Man Legacy Collection 2 était en promo sur le PSN. (6 Euros au lieu de 14) je ne me suis donc pas privé pour me le prendre. J'ai donc commencé Mega Man 7. Je suis très motivé pour finir celui là car j'ai une revanche à prendre contre lui. Je n'étais pas parvenu à le finir après l'avoir testé en émulation il y a déjà une vingtaine d'années.

Par rapport à l'époque je peux déjà prendre confiance après avoir fini récemment les 6 premiers épisodes à la suite. De plus, cette fois, je sais comment avoir accès à la boutique d'Auto (pour faire le plein d'E-Tanks). Je suis aussi plus serein pour recommencer les niveau et dénicher les nombreux secrets. Seul désagrément par rapport à l'époque, pas de Save States, mais c'est un moindre mal.

Il n'empêche la difficulté de cet épisode reste assez haute. Les Robot Master sont du genre coriaces et posséder l'arme qui marche contre eux ne garanti pas forcément la victoire non plus. (Slash Man s'est révélé particulièrement coriace)

J'avais oublié que pour sa première apparition, Bass se posait en allié de Mega Man avant de le trahir. Il est maintenant tellement marqué par son image de rival bad boy que j'avais oublié ce passage.

J'attaque la forteresse de Wily mieux armé qu'à l'époque. On verra combien de temps elle me résiste.
 
Dernière édition:

Ray

Habitué
Slash Man est tellement le pire boss du jeu. Il est dangereux mais aussi particulièrement random. J'avais vu un speedrun du jeu et le Runner disais que c'était un pur run Killer.

Bon j'ai continué un peu Bloodborne et tué une sorcière. Sans doute le boss le plus facile jusqu'à présent, il faut surtout être patient.

J'aprècie n'empêche là où j'en suis dans le jeu car on a plein de chemins différents qui s'ouvre à nous. Je trouve que l'on aurait du avoir cette structure plus tôt, ça aurait été plus motivant.

En tout cas curieux de voir la suite maintenant.
 
Il y en a des comme ça. Ca me rappelle l'un des boss de Meat Boy (ils l'appelaient Larry) qui pouvait tuer une run à lui seul.

Je continue Yakuza 4 (très lentement) et aussi Double Dragon Neon qui est assez difficile mais assez cool. Le jeu devient violent dès le deuxième boss mais rebaisse un peu mais je n'en suis qu'au niveau quatre.
C'est à la fois bien d'avoir du challenge et un peu fastidieux parce qu'on n'apprécie pas vraiment le jeu en profondeur comme, juste prendre sa manette et faire une partie avec une difficulté correcte et juste. Il faut s'y prendre à plusieurs fois pour s'en sortir et ça casse un peu le plaisir de faire une run d'un seul coup, comme on prend un Streets of Rage et qu'on le boucle d'une traite parce qu'il est juste. Mais ça n'empêche que l'action est bonne et que c'est accrocheur. Même si c'est n'umporte quoi, scénaristiquement parlant. :normal:
 
J'ai passé mon week-end sur Monster Monpiece.

Un petit jeu bien sympa, de chez Idea Factory (ça annonce déjà bien la couleur :normal: ). Il s'agit d'un jeu de cartes où les cartes sont incarnées par des filles-monstres. Le principe de base est assez classique, on a du mana à chaque tour pour pouvoir invoquer des cartes, les cartes possèdent des points d'attaque, des points de vie, et des points d'intelligence ou de mana selon le type de carte.
Je ne vais pas m'attarder sur le système complet, car il est massif de ouf et ça me prendrait deux messages pour tout écrire :normal:
Mais les mécaniques sont introduite petit à petit, ce qui fait qu'on n'est pas perdu dès le début, même pour les gens comme moi qui ne sont pas habitués aux jeux de cartes. Les premières heures de jeu sont très faciles, le temps de nous mettre en confiance, puis une fois qu'on a été introduit à toutes les features du jeu, la difficulté commence à se ressentir et on ne peut plus jouer bêtement avec le deck de départ qu'on nous donne. Il faut commencer à réfléchir aux cartes qui composent notre deck, réfléchir aux stratégies par rapport aux couleurs (il y a un délire de combo quand on joue 3 même couleurs d'affilé, et au bout d'un moment c'est carrément vital d’enchaîner les combos si on veut avoir une chance de gagner).
Et une des mécaniques qui fait l'originalité du jeu, c'est le système de « frottement » (rub en anglais), qui consiste à cliquer sur des points sensibles (je vous laisse deviner lesquels :normal: ) des cartes pour les faire évoluer. Si on trouve rapidement plusieurs points sensibles d'affilé, on passe en mode « extreme rub », où il faut tourner les joystick comme un taré le plus vite possible pour faire grimper une jauge. Le jeu est sorti initialement sur PSVita, et ce mode « extreme rub » fonctionnait en faisait des allers-retours sur l'écran avant et le pad arrière, je vous laisse imaginer le geste :normal:²
C'est marrant au début, mais au bout d'une cinquantaine de cartes je me sens comme un pervers à astiquer des joysticks de toute mes forces devant une fille-monstre en train de pousser des petits cris '^^
Et parfois même c'est un peu malsain, certain personnages sont vraiment trop jeunes, c'est à la limite :o:

Je ne parle pas trop du système en dehors des combats car il est secondaire, mais en quelques mots on se déplace sur un plateau un peu à la DBZ Budokai, avec des événements qui se déclenchent sur certaines cases. Les dialogues sont typiques de Idea Factory, donc pas trop dépaysé de ce côté-là. L'histoire est un peu légère, mais pour ce genre de jeu c'est parfait.
Juste un truc un peu dommage c'est les sauvegardes automatiques. Ça ne sert à rien de sauvegarder avant une action importante car le jeu l'écrase automatiquement. J'ai voulu gruger en rechargeant ma sauvegarde après avoir dépensé des points pour faire évoluer une carte, mais en rechargeant ma sauvegarde je me suis rendu compte que les modifications avaient été écrasée :o:

J'ai dépassé la dizaine d'heure, on se prend facilement au jeu, les combats de cartes s'enchainent facilement, et je suis souvent tombé dans le piège de « encore un p'tit combat vite fait ».
 
Il y en a des comme ça. Ca me rappelle l'un des boss de Meat Boy (ils l'appelaient Larry) qui pouvait tuer une run à lui seul.
Ah, Larry... Les races sur SMB ont toujours ce petit goût de ridicule quand les participants ont un niveau identique et que tout se joue sur le Larry.
 
en ce moment je joue à
-Yakuza 5 , via le service de streaming PSnow ayant terminé le Yakuza 0 et le 6 ... un vrai bonheur tant la narration , les charadesign , costume son bien à part peut être la camera mal géré et nombre de mini jeu sympa
il m'a fallut du temps pour franchir le cap du jeu de baston ...c'est bien parcque il y a l'idole Haruka ;)
- AR Nosurge : Ode to an Unborn Star
sympatique "petit" jeu qui joue avec le 4em mur ... au musique excellente toujours sur le PS Now
- Tokyo Xanadu Ex+ egalement sur le service PS Now
 
Comme Moguri m'a énormément teasé dans le dernier Cosy Corner (enfin celui de ce matin), je vais finalement tenter Mother 3 quand j'aurai fini TIS-100.
J'ai vraiment envie de me racheter de ma déception Undertale en comprenant si c'est le genre du récit philosophico-prout-prout qui passe pas, ou juste l’exécution de Toby Fox.
J'espère qu'il va me plaire, car 30 h c'est quand même pas la même limonade que les 10 h de 2015. :oops:
 
Ah, Larry... Les races sur SMB ont toujours ce petit goût de ridicule quand les participants ont un niveau identique et que tout se joue sur le Larry.
C'est exactement ce qui s'était passé dans une race faite dans Speed Game (l'émission sur le speedrun de JV.com, qui s'est arrêtée depuis). Les deux gars se débrouillaient bien et se talonnaient mais l'un des deux s'est tapé une poisse monstrueuse avec Larry. Il a fini avec un bon quart d'heure de retard alors que ça aurait pu être une course à la seconde près...
 
Ouais, l'un galérait et pendant ce temps, l'autre traçait son chemin pépère (enfin si on peut dire)... ^^
 
Mega Man 7 terminé. On peut dire qu'il m'aura donné du mal. Entre les confrontations avec Bass et le match retour contre les Robot master, cet épisode a mis la barre très haut en matière de difficulté.

Certains boss, je les ai fini sur le fil comme Guts Man G. La situation s'est un peu compliquée contre les 8 boss. Même avec l'arme appropriée, Slash Man, Shade man et Burst Man peuvent être pénibles a vaincre et quand j'arrivais à vaincre l'un je faisais game over contre l'autre.

Et enfin il y a Wily... autant la Wily Machine est une promenade comparée a d'autres, la Wily Capsule est une horreur dans cet épisode. Trois E-Tank et un S-Tank pour en venir à bout...

Passons maintenant à Mega Man 8...
 

Ray

Habitué
La pire Wily Machine que j'ai affrontée pour l'instant. Je préférais me jetter sur certains de ses tirs pour éviter les horribles effets négatifs des autres (sérieux les projectiles de feu complétement fumés).

Au fait, tu as fait le boss optionnel :
Contre Protoman.

Si je ne m'abuse ils l'on remis en assist dans le dernier Smash Bros :ROFLMAO:
 
Salut tout le monde, j'ai un peu déserté le forum pour les fêtes alors je profite de ce 1er post pour vous souhaiter une chouette année 2019, pleine de trucs que vous/nous aimez/ons.

Petit manquement à ma philo du "1 jeu à la fois" ces derniers temps:
Ne pouvant jouer à Red Dead 2 au risque de choquer quelques âmes sensibles dans les parages, je me suis rabattu sur Mario + The lapins crétins Kingdom Battle qui traînait depuis 1 an dans un placard (en y réfléchissant ça peut aussi être dérangeant en fait...). Et puis les plus grands des petits neveux ont voulu voir DB FighterZ, je ne pus leur refuser une telle demande (pour mieux m'apercevoir que je ne savais plus y jouer, snif !).

Et zut, le post #2019 ne sera pas pour moi (à défaut d'arriver à platiner mes jeux, je me trouve d'autres objectifs :LOL:) !
 
Dernière édition:
Je viens donc de terminer TIS-100 qui m'avait été proposé en jeu du backlog (en 15h du fait de mon arrachage de cheveux sur 2 des niveaux à près de 3h). C'est un petit jeu tout à fait agréable quoi que le code de très très bas niveau inventé pour l'occasion tape un peu sur les nerfs parfois. On sent la patte Zachtronics, une patte que j'ai appris à connaître avec mon GOTY Opus Magnum et qui, si elle était déjà intacte dans ce TIS-100, n'est que très faiblement mise en valeur par le manque de graphisme, de musique... et d'histoire pour qui ne ferait pas l'effort de lire les DEBUG (ce que je n'ai pas fait pour le moment, mais je vais le faire de ce pas par curiosité).

Un très bon 6 sélec comme dirait Gamekult, mais qui manque cruellement des choses mentionnées ci-avant pour prétendre à plus dans mon cœur.
La fin est surprenant et sympa, ce qui lui fait quand même titiller le point bonus. :giggle:
 
La pire Wily Machine que j'ai affrontée pour l'instant. Je préférais me jeter sur certains de ses tirs pour éviter les horribles effets négatifs des autres (sérieux les projectiles de feu complétement fumés).

Au fait, tu as fait le boss optionnel :
Contre Protoman.

Si je ne m'abuse ils l'on remis en assist dans le dernier Smash Bros :ROFLMAO:
Oui, j'en ai chié. On peut éviter les tirs en les feintant avec un saut mais c'est vraiment très difficile. Je priais pour qu'il y ait un projectile jaune dans le lot pour me jeter dessus et éviter les dégâts supplémentaires.

Le boss optionnel, je l'ai fait. L'arme ramassée est sympa, mais pas très utile au final.
 
Haut