Mouvement des Gilets Jaunes

Lazarre

Habitué
le problème c'est pas la ligne éditoriale de gauche/droite/autre, c'est la manipulation de l'information à des fins d'audience, quitte à dire des trucs faux.
Il y a clairement un soucis de traitement de l'information de la part de certains journaux dont l'orientation va au-delà d'une "lecture" des faits. BFM en est le plus parfait exemple, mais on peut aussi trouver Valeurs Actuelles ou Le Point dans cette catégorie. Et à coté, il y a un autre soucis (dénoncé par beaucoup de journalistes) qui est l'éditocratie française : des "analystes" qui font le tour des plateaux pour livrer leur sentiment sous couvert de pseudo-réflexion et racontent tout et n'importe quoi sans contradiction, ou qui signent tribunes et éditoriaux comme moi je fais des tweets ou billets de blog.
J'ai vu à ce propos passer plusieurs fils de journalistes sur Twitter dénonçant le schisme entre les journalistes de terrain (souvent précaires, pigistes, exposés) et les commentateurs d'actualité qui font le show et décrédibilisent leurs confrères.

Et le coeur du problème c'est qu'au lieu de dire "BFM est nul, lisons le monde et Libération", les gens se disent "tous les journaux sont pourris" et continuent à regarder BFM.
 

BüH

Habitué
Purée, je suis bien d'accord avec toi.
Les éditorialistes comme Christophe Barbier qui viennent asséner leurs vérités, sans contradicteurs en face, c'est très énervant.
 

Ray

Habitué
Et le coeur du problème c'est qu'au lieu de dire "BFM est nul, lisons le monde et Libération", les gens se disent "tous les journaux sont pourris" et continuent à regarder BFM.
Tu met le doigt sur un truc qui m'énerve.

Que ça soit avec une bonne partie de mes collègues ou mes parents, ils font tous ça.

Et quand je leur dit, mais il y a d'autres sources d'information, ils me disent oui mais comme tout le monde regarde BFM c'est important de savoir ce qu'ils disent et après avoir vu BFM on a d'autre choses à faire que de chercher d'autres infos.
 

SPGK

Habitué
Purée, je suis bien d'accord avec toi.
Les éditorialistes comme Christophe Barbier qui viennent asséner leurs vérités, sans contradicteurs en face, c'est très énervant.
Non mais Barbier... lui c'est l'opportuniste professionnel de base, lui, il va pas ou le vent le porte, mais là ou la bourrasque l'envoie !
Tu l'entends dire blanc un jour, le lendemain il dira tout son contraire. Ou que je le vois ou l'entende, il m'en vient de l'urticaire et l'envie de lui foutre des baffes.

(le seul moment ou j'ai pu être d'accord avec lui c'est quand il a tweeté (mais 2 jours après) sur le merdier qu'il y a eu à la gare d'Annemasse le 22 décembre, dans le train dans lequel j'étais à la recherche de mon fils pour les fêtes et ou j'ai été bloqué, sans que personne à la sneuceufeu, ne nous dise pourquoi on était bloqué plus de 40 mn)
 

zardoz

Habitué
C'est plus profond que cela, de manière générale, même si l'on oublie les diverses petites crapules d'habitués des 6 chaînes et plus, il y a une espèce d'étrillage au niveau du choix, de la sélection des intervenants par rapport aux diverses sujets. Ça projette des "vision" extrêmement étriquées du champs du débat et des idées sur la plupart des sujets.

Dernièrement, pour prendre un thème spécifique 2 secondes, il y a eu des discussions sur le fait qu'il n'y avait que très rarement des économistes qui viennent agiter quelques idées et analyses différentes (c'est à dire vraiment plus à gauche, par exemple) de celles des experts se contredisant sur les plateaux dans des tous petites mouchoirs de poche (plutôt plus à droite, quelque soit l'illusion qu'ils voudraient en donner ... et de temps en temps un soubresaut ... soyons juste). Comme s'ils n'existaient pas ou si peu. Et ben personnellement c'est quand même la crise de fou rire intérieur lorsque je suis un peu cela comme tout le monde, car ça fait au moins trois décades que je tends l'oreilles de ce côté [comme de bien d'autres côtés]) et je demeure dans la constantes stupéfaction. Quand enfin il y a un pico débat sur ce détail ... tout est techniquement, dans les discours et dans les corps, ultra flegmatique et superficiel, pauvre, presque soporifique en fait.

On rappellera dans quelques reportages çà et là, pendant une semaine, tous les ~15 ans ... qu'il y a 20 000 ou je ne sais quoi entreprises autogérées en France qui fonctionnent plus ou moins plutôt bien, pour prendre un exemple à la con à la volée comme ça.

Les médias d'information et de journalisme audio, visuel et écrit, même en prenant de gros échantillons des plus importants, sérieux et des moins dérapants d'entre eux, ne donnent pas une image globale, un cliché fidèle (dans le sens de non déformé et disproportionné) de la réalité du monde. Ni au niveau du champ des faits, ni au niveau des perspectives, patin, couffin.
 
Parce que les hautes sphères du journalisme français sont fondamentalement un entre-soi parisien qui n'y voit pas plus loin que le périphérique (et parfois que certains arrondissement). C'est aussi un schisme dénoncé par une partie de la profession, entre d'un coté les précaires ayant fait une école de journalisme et cantonné.e.s aux tâches opérationnelles, et d'un autre la caste haute issue de sciences po et équivalent et qui décide de l'état du monde sans sortir de leurs bureaux.

Paradoxalement, les gilets jaunes s'opposent "aux journalistes" dans leur ensemble alors que beaucoup dans le métier ont les mêmes problèmes que ceux que les GJ dénoncent.
 

BüH

Habitué
Marlène Schiappa serait pour l’identification des donateurs de la cagnotte du boxeur Christophe Dettinger car selon ses propos, il s’agit d’une « forme de complicité »

:fp:
Alors en fait, c'est pas ce qu'elle voulait dire.
Elle pense que ce serait des puissances étrangères qui financent les gilets jaunes pour déstabiliser la France.
Elle s'enfonce...
 
Et pendant ce temps, l'autre cagnotte star apparaît comme étant au moins en grande partie, un gros fake..

https://yetiblog.org/la-cagnotte-le...oliciers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/

Avec les chaine d'infos qui relaient le truc en mode glorification nationale et les politiques qui l'ont initié et la défendent comme un acte de civisme suprême, j'ai l'impression que tout le monde est en roue-libre, en ce moment.

Qu'est ce que j'aimerais que tous puissent avoir à répondre de leurs comportements. A base d'inscription au Pôle emploi comme sanction plancher.
 
Dernière édition:

Ray

Habitué
Alors en fait, c'est pas ce qu'elle voulait dire.
Elle pense que ce serait des puissances étrangères qui financent les gilets jaunes pour déstabiliser la France.
Elle s'enfonce...
Et bien entendu la "réponse" est à la hauteur. Certains détracteurs de la ministre ne se comportent pas mieux:

https://www.lemonde.fr/societe/arti...porte-plainte_5407166_3224.html?xtor=RSS-3208

Cette tristesse...

En faisant ce genre de connerie ça aide à achever le mouvement des gilets jaunes...
 

zardoz

Habitué
Les aides (pour les plus précaires ~2 % du PIB) sont des droits, les gens ont cotisé, cotisent et cotiseront pour. Au même titre que pour le reste de la protection sociale (~ 30% du PIB : retraites, maladies, etc. Ce sont donc des aides également, dans ce sens). Parce que on ne vit pas dans une société libertarienne.
Je viens de tomber sur ceci tout à fait par hasard.

 
Dernière édition:
Et pendant ce temps, l'autre cagnotte star apparaît comme étant au moins en grande partie, un gros fake..

https://yetiblog.org/la-cagnotte-le...oliciers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/

Avec les chaine d'infos qui relaient le truc en mode glorification nationale et les politiques qui l'ont initié et la défendent comme un acte de civisme suprême, j'ai l'impression que tout le monde est en roue-libre, en ce moment.

Qu'est ce que j'aimerais que tous puissent avoir à répondre de leurs comportements. A base d'inscription au Pôle emploi comme sanction plancher.
Leetchi a répondu que c'était lié au grand nombre de dons, qui leur aurait posé des difficultés techniques, et non à des robots :
https://www.lemonde.fr/pixels/artic...rop-grand-nombre-de-dons_5407435_4408996.html
 
Même si beaucoup adore vomir sur les forces de l'ordre en permanence certains les.soutiens aussi , de plus le mouvement des gilets jaune étant devenu incontournable pour tous les français avec les images du.gendarme boxer et l'autre tabasser au sol je trouve possible le montant indiqué .
 
Et sinon plutôt que d'avoir des cagnottes inutiles, ils ne veulent pas en faire une pour prendre en charge les frais des bléssés graves/mutilés ? Ce serait une idée bien plus intelligente que cette escalade moisie de cagnottes.
 
On arrive a un point ou les 2 partis ne veulent plus discuter et s'entete dans leur ideaux.

Les journalistes qui ont fais de mauvais articles font patir les autres qui veulent juste travailler....
 
Haut