Les jeux vidéo et vous : vos anecdotes

Mondainai

Habitué
Venez nous raconter les histoires insolites, touchantes, amusantes, bugs etc... qui ont ponctué votre vie de joueur.
 
Dernière édition:

Mondainai

Habitué
Un exemple me concernant.

Contexte: Il y a quelques années: Je joue sur ps3 avec un pote au mode versus en ligne d'un jeu de course - Colin McRae: Dirt 2.

Je termine la course en 1er (c'était un Trailblazer au Maroc si je me souviens bien) et mon ami semble loin de terminer l'épreuve... au bout d'un moment je m'impatiente et je reçois un sms de mon pote qui dit: "regarde où je suis !".
En effet quand on a fini une course dans Dirt 2, on peut changer de vue pour passer sur n'importe quelle autre voiture encore en course.

Quelle surprise lorsque je découvre la voiture de mon pote coincée entre 4 murs sur la terrasse d'une maison grossièrement modélisée en bord de route, en sortie de virage (tout juste la place pour la voiture, il ne pouvait tout simplement plus bouger). Impossible pour lui de sortir de ce piège, il se contentait de tourner frénétiquement les roues de droite à gauche pour me montrer le désespoir de la situation ! Un grand moment de franche rigolade !
 
Dernière édition:

Ray

Habitué
Niveau jeu de course, mon souvenir c'est sur la version PC de Sega Rally (sauf erreur de ma part car on jouais aussi à la démo du premier Destruction Derby dans la même période, en tout cas la course se passait dans la boue).

Un pote me dit d'essayer le jeu car il est trop cool.

Je lui explique que je suis une immense merde au jeux de course et que c'est même pas sûr que je finisse la course.

Je joue et même si je suis mal situé au classement, j'arrive au dernier tournant avant la ligne d'arrivée.
Et là c'est le drame en tournant la voiture cogne sur un truc se retourne et atterie sur le toit tout en se mettant à tournoyer à 360.
Et lentement je passe à quelques secondes prét la ligne d'arrivée...

Juste pour la gueule qu'a fait mon pote en voyant ça je ne regrette pas d'avoir essayé le jeu :giggle:
 

Linsky

Habitué
On regardait un pote (auquel je préserve l'anonymat :cool:) qui jouait très mal à Metal Gear Solid 2..
Celui ci nous faisait transpirer lors du passage de désamorçage des bombes au fusil sniper, parce que ça faisait au moins 20 fois qu'il recommençait la séquence..
Il tirait sur les diodes vertes de 2/3 bombes et *BOUM* ratait tout le temps la suivante..
Au bout de plusieurs minutes avec nos encouragement (et vannes :p), il arrive à la 3eme, la réussit et s’affaire à la dernière..
Silence de mort dans la pièce, tout le monde était concentré, comme si chacun de nous faisait une prière pour qu'il puisse enfin passer cette putain de séquence..
Plein de pression, l'ami met plusieurs secondes à fixer sa mire sur la bombe, sélectionne un "Diazepam" dans son inventaire (anti-tremblement), stoppe sa respiration, se fige et..
*COUIAC*
On entend et voit une mouette littéralement exploser dans une gerbe de plume à l'écran !
Celle ci étant passé pile poil au moment du tir.
Fou rire nerveux avec larme et impossibilité de s'exprimer correctement pour tout le monde pendant au moins 5mn ! :ROFLMAO:

Ce qui nous as tué, c'est que je ne suis même pas sur que les game designer (et Kojima) aient prévu cette possibilité.. ^^
 
Dernière édition:

hakugei_

Moderatorin, ja !
Membre du Staff
Je me souviens d'avoir joué au jeu X Files sur la première Playstation avec un de mes ex (c'est plus lui qui jouait et moi qui faisait son bras droit, comme j'aime souvent faire).

C'est la première fois que je jouais un jeu de ce type, avec des cinématiques tournées à l'avance qui se lancent selon le choix ou l'action du joueur.

Et en fait notre trip c'était d'essayer tous les trucs les plus débiles quand Skinner nous convoquait dans son bureau.
Genre prendre une clef dans l'inventaire et essayer de lui mettre dans le nez :geek:
Je sais pas combien de fois on a eu droit à cette cinématique de Skinner super énervé qui répond une phrase comme "mais qu'est ce que vous faites?!?".
Un régal.
 

Mondainai

Habitué
Je m'étouffe de rire à vous lire :ROFLMAO:, sympas ces grands moments de jeu !!
 
Dernière édition:

Mondainai

Habitué
Rien d'autre depuis hier ? Ohhh !

Allez une autre de mon côté:
Contexte: Super Mariokart (SNES), encore en mode versus pur (2 joueurs en course seulement) avec un autre pote, il y a encore plus longtemps. Course: Donut Plain 1, player: Koopa ou Toad. Bizarrement, les gamers que je connaissais à l'époque n'aimaient pas du tout cette course alors que je m'y sentais particulièrement à l'aise.

Bref, top départ, je file en tête et peu après: mon pote choppe une carapace rouge (et sur SNES: elles ne pardonnent vraiment pas les carapaces rouges). Il tire, naturellement la carapace me prend pour cible... sans jamais réussir à me rattraper !!!! Je n'avais jamais vu ça et je n'arrive toujours pas à y croire. Elle m'a suivie durant toute la course en faisant des zig zags menaçants, mon pote hurlant: "mais je la vois, je la vois, elle te suit toujours !! Allez, dégomme le !!!"

J'avais jamais fait une course avec une telle pression ! Décomposé, mon pote m'arrache la manette des mains juste avant la ligne d'arrivée (que j'ai réussi à franchir avec l'inertie du kart), peu avant la carapace. Un sacré souvenir !
 

Ray

Habitué
Capcom VS SNK 2.

J'ai un pote qui fait du tournoi et qui est grave grande gueule.

Un jour on se fait une soirée entre pote sur le jeu et on décide de faire une pause. Et on parle d'a quel point on galère à finir le jeu surtout avec un seul perso.
Évidemment il nous dit "mais non, il est trop facile comme jeu" et décide de nous le montrer.
Il prend Shin Gouki (détails important car il est le perso qui as le moins de vie du jeu) en lvl4 et commence à étaler ordi après ordi à la difficulté max.
Arrivé au True Last boss, God Rugal, il se la tape :
"Vous allez voir il va même pas me mettre un round".
Malheureusement après un round super serré il perd de peut.
"Bon OK, il m'a véner maintenant il ne me touche plus"
Début du round il se jette sur God Rugal qui lui place sa chopé spé où il envoie 11 vagues d'énergie sur sa victime. Au fur et à mesure des vagues ont voit le visage de mon pote se décomposer.

Faut dire qu'à la troisième il a déjà 0 PV un beau Perfect avec overkill...


Et là on éclate tous d'un gros fou rire sauf mon pote dépité qui n'en reviens pas :ROFLMAO:
 

Dr Bob Kelso

Habitué
Je me souviens d'avoir joué au jeu X Files sur la première Playstation
Oh punaise, tu viens de me faire remonter un vieux souvenir ! :eek:

À l'époque on jouait souvent avec mon père à la console. Enfin il nous regardait jouer et il nous guidait un peu, il prenait rarement la manette. Ma daronne, elle, ça lui passait complètement au-dessus. Sauf le jour où on a ramener le jeu X Files sur PlayStation. Là, comme elle était fan de la série TV, elle était à fond dans le jeu, elle nous donnait des conseils, toussa toussa. Je crois que c'est le seul jeu où on était toute la famille réunie, à s'entre-aider pour arriver au bout de l'histoire.
 
j'ai deux anecdote sur mystic quest sur game boy
1/je me suis bloqué ici

la salle est entourée d'une merde de champ de force qui entame le joueur, j'ai tué le boss et sauvegardé... sauf que je me suis retrouvé dans cette salle avec peu de vie et zero potion... vous voyez le pb? impossible de sortir sans franchir la barrière et crever.... donc nouvelle partie

2/ arrivé au dernier boss j'attend la dernière forme du monstre et a un moment je me dis ho il faut sauvegarder, je le fais le boss me tue, je relance la save... et là je me rend compte que j'ai sauvegardé un perso avec un seul 1hp de vie... bon s'était pas grave dans le sens où j'ai pu spammer l'aide de la fille qui accompagnait pour me remmettre de la vie. le jeu était pas à moi et c'est dommage car j’aurai aimé garder ma save de boss final à 1 point de vie comme preuve de réflexe ultime de gamer
 

Ray

Habitué
Une histoire un peu plus triste.

J'avais un ami dont le père n'aimais pas les jeux vidéos, enfin sauf un.
Donald Duck Quackshot sur Megadrive.
Sauf qu'il ne parlait pas anglais et était vraiment mauvais aux jeux de plate-forme.
Il faisait vraiment tout via trial end error pour résoudre les enigmes (genre celle de la pyramide lui a pris beaucoup, beaucoup de temps.
Mais un jour il m'a dit qu'importe le nombre d'année que ça lui prendrait il le finirais.

Des années plus tard je revoit ce pote. Il m'apprend que son père est décédé.
Puis il me dit :"C'est marrant il a fini Quackshot un mois avant de mourir. J'ai l'impression qu'il est a attendu de finir tout ce qu'il voulais faire dans sa vie avant de partir. Que celà soit de voir mon mariage ou celui de sa fille et même de finir ce jeu."
 

denkouarai

Habitué
Je vais vous raconter une anecdote que j’ai déjà partagé sur le Topor un jour un jeu mais c’est vraiment quelquechose qui m’a marqué(le je m’a surtout bien troller) ceux qui ont fait les chevaliers de baphomet premier du nom verront de quoi je parles ....
Il y a un moment dans le jeu qui se passe en Irlande et en Irlande une partie du jeu se passe dans un château ...une fois dans la cour on tombe nez à nez avec une chèvre....la commence le troll car l énigmes consiste à passer la chèvre et si vous échoué vous vous prenez un coup de cornes.
J ai du rester bloquée un mois sur cette énigme à la noix et j ai fini par demander à mon oncle de résoudre ce passage (il avait déjà fait le jeu et je n avais pas internet à l époque encore....)
Bref un jolie troll cette chèvre dont je me souviens toujours (la solution est en plus hyper simple)
 

tonio88

Habitué
Anecdote qui me vient en tête : vers 1998, j'étais dans un club d'informatique.
On organisait des soirées jeux en réseaux.
En général j'étais nul à Quake mais je cartonnais à Duke Nukem 3d (à mon petit niveau hein).
Si vous vous rappelez, on pouvait se "taunt" à Duke, en appuyant certaines touches, il y avait des messages pré-enregistrés, ou bien on pouvait les personnaliser.

Un soir un nouveau mec vient, on se retrouve à faire du Duke à 4, et là je sentais que le nouveau avait un très bon niveau, "ah tiens j'ai un challenger".
Les frags s'enchaînent, et on se retrouve tous les deux en tête à se descendre l'un et l'autre, le score est très serré.
Il me semble que lui et moi on était ex-aequo à un point de la victoire ou à la fin du timer, je ne sais plus.
Les autres derrière nous regardent jouer.
Et là je vois mon Duke rapetisser, il m'a tiré dans le dos avec le flingue rétrécissant, il me court après et me piétine et vous savez ce que je reçois comme "taunt":
"Vive les nains de jardins !"
Barre de rire généralisée.
 

jeje829

Habitué
Rien de bien fou pour moi si ce n'est que j'ai refais à chaque fois le premier niveau de Future cop L.A.P.D pendant 3 mois. Mais genre quand je jouais je ne faisais que ça.

Le truc, c'est que j'avais fais l'école hôtelière. Et arrivé le moment merveilleux des stages, ce sont les profs qui nous les désignes. Du coup le mien m'avait envoyé bosser dans un restaurant à 30 minutes de voiture de Strasbourg, à Andlau.
Comme le but n'était pas d'être un fardeau (plus que nécessaire) pour mes parents, j'y allais en train le mardi matin, dormait là-bas et rentrait le dimanche en fin d'après midi, après le service (restaurant fermé le dimanche soir et le lundi). Du coup je n'étais que chez moi +/- 1 jour. Et à Andlau, je n'avais ni TV, et internet n'existait pas.
Et à ce moment là je venais d'avoir futur cop L.A.P.D. Du coup tous les lundi j'essayais de passer ce premier niveau, et ce sur toute la durée de mon stage, mais j'étais tellement mauvais qu'en 3 mois je n'ai jamais réussi.
D'ailleurs c'est très contradictoire, car du coup j'adore ce jeu qui a une place particulière alors que je n'ai jamais dépassé le premier niveau...
 

Linsky

Habitué
@jeje829 ; La frustration l'élément "sine qua non" qui mène au plaisir. ^^

Bon ben, vu que la plupart de mes anecdotes rigolote de jeux sont lié à "l'anonyme que je ne citerais pas" (il se reconnaitra), il m'est revenu en mémoire l'un d'entre elle..

On se fait une soirée jeux de baston à plusieurs, et comme tres souvent nous mettions notre hôte "anonyme" en misère à domicile.
Il se donc prend sa branlée a Tekken (je ne sais plus lequel), à Soulcal surement aussi, et dans une frustration extrême, ils nous défie sur son jeux favori, un DBZ (me souviens plus lequel, un énième clone banal de son cru :p)..
Et *BIM* il se prend évidemment encore sa déculotté sous une tempête de vannes..

Désespéré (un poil enervé) et prêt à tout pour laver son honneur bafoué au moins 200 fois dans la soirée, il lance :
"Tiens je parie que je serais capable de te prendre avec la télécommande de la PS2 !", ce qui est à n'en pas douter une action kamikaze, un baroud d'honneur afin d’atténuer le nombre outrageant de défaite qu'il se coltine depuis des années.

Le défi est donc relevé par principe (non en vrai, parce que c'est drôle), le combat débute et se déroule soudain comme dans une dimension parallèle..
J'ai beau me démener avec la manette et mon perso d'exécuter toute sorte de technique et choré complexe à l'écran, je n'en touche pas une..
Le combat se clôt par un "Perfect" pour lui..
Silence dans la pièce.. Je reste moi même ébahi pendant de longue secondes, je revérifie au cas où s'il a bien en main la fameuse télécommande, puis je pose la manette et m'agenouille devant cet adversaire arborant un sourire victorieux, que j'ai fessé durant des années.

Ce jour là, j'ai vécu un genre de 50 nuance de Play, et jusqu'à ce jour, je ne saurais dire si j'ai aimé ou pas. ^^
 

Ray

Habitué
@jeje829 ; La frustration l'élément "sine qua non" qui mène au plaisir. ^^

Bon ben, vu que la plupart de mes anecdotes rigolote de jeux sont lié à "l'anonyme que je ne citerais pas" (il se reconnaitra), il m'est revenu en mémoire l'un d'entre elle..

On se fait une soirée jeux de baston à plusieurs, et comme tres souvent nous mettions notre hôte "anonyme" en misère à domicile.
Il se donc prend sa branlée a Tekken (je ne sais plus lequel), à Soulcal surement aussi, et dans une frustration extrême, ils nous défie sur son jeux favori, un DBZ (me souviens plus lequel, un énième clone banal de son cru :p)..
Et *BIM* il se prend évidemment encore sa déculotté sous une tempête de vannes..

Désespéré (un poil enervé) et prêt à tout pour laver son honneur bafoué au moins 200 fois dans la soirée, il lance :
"Tiens je parie que je serais capable de te prendre avec la télécommande de la PS2 !", ce qui est à n'en pas douter une action kamikaze, un baroud d'honneur afin d’atténuer le nombre outrageant de défaite qu'il se coltine depuis des années.

Le défi est donc relevé par principe (non en vrai, parce que c'est drôle), le combat débute et se déroule soudain comme dans une dimension parallèle..
J'ai beau me démener avec la manette et mon perso d'exécuter toute sorte de technique et choré complexe à l'écran, je n'en touche pas une..
Le combat se clôt par un "Perfect" pour lui..
Silence dans la pièce.. Je reste moi même ébahi pendant de longue secondes, je revérifie au cas où s'il a bien en main la fameuse télécommande, puis je pose la manette et m'agenouille devant cet adversaire arborant un sourire victorieux, que j'ai fessé durant des années.

Ce jour là, j'ai vécu un genre de 50 nuance de Play, et jusqu'à ce jour, je ne saurais dire si j'ai aimé ou pas. ^^
Il n'y a pas un truc sur le placement des touches sur la télécommandes qui serait avantageux sur ce jeu en particulier ?

Bon sinon petite anecdote que j'avais déjà raconté sur l'ancien forum.

Quand je me suis mis au jeu Demon Crest j'ai tout fait pour réussir a le finir à 100%.
Et j'y suis arrivé plusieurs fois ou presque car je remarquais qu'il me manquais toujours un item sauf que j'avais beaux faire le jeu en long, en large et en travers rien.

Un jour je rejoue au je, sauf que j'avais une gastro. Malgré une envie pressante d'aller aux toilettes durant le combat final, j'arrive a tenir bon et le bat. Puis dés que le long générique du jeu commence j'ai couru aux toilettes et j'y suis resté super longtemps.

Assez pour que quand je retourne devant la console un mystérieux code était présent sur l'écran. Je le note puis relance le jeu et là je me rend compte que ça ouvre un mode dans lequel on a le dernier objet qu'il ma manquais. Et un true last boss démoniaque. Et une fin bonus.

Et oui, l'objet qui me manquais était un cadeau pour ceux qui ont réussi le 100% et il fallait attendre pas mal de temps aprés l'image fixe de fin (qui est la même en dessous de 100% si on arrive a obtenir la meilleure fin mais dans ce cas le jeu reste juste bloqué dessus), donc en fait j'avais depuis longtemps fini le jeu à 100%.
 

Mondainai

Habitué
@Linksky Wouah, avec la télécommande PS2 !!! La vache (ça me change de la chèvre), faut le faire :eek:(y)!

Dans la même veine que @Ray, il y avait un jeu, un point & Click Lucas Arts du nom de "The Dig" sorti en 1995. Le pitch: des astronautes débarquent sur une planète inconnue. Espace, mystère (bien mis en valeur par la musique), vidéos pré-calculées. Il n'en fallait pas plus pour me fasciner... MAIS: je n'avais que le disque de démo du jeu... 10 minutes de gameplay que j'ai fait, refait, re-refait, des dizaines de fois pour revoir la bande annonce du jeu (la récompense quand on finissait la démo). Le plus fort: je viens de voir sur youtube un gars qui a retrouvé la démo en question (ça dure 12 minutes, vous pouvez vous contenter de regarder le début et la fin (vers 10:30).



Il m'aura fallu attendre 22 ans (2017) pour remettre la main sur ce titre via Gog et le faire enfin en entier.
 
Dernière édition:
Haut