Demandez le journal ! - La revue de presse

De la part de Niel je ne suis pas surpris. Son modèle d'école sans profs et où les étudiants bossent 60h/semaine s'inscrit directement dans la vision macronienne du milieu du travail.

Et tant qu'on est dans les vidéos, celle d'Usul sur les gilets jaunes, avec beaucoup de choses intéressantes, nottament la façon dont la gauche urbaine (dont je fais partie) a été surprise et dépassée par ce mouvement (ce que j'ai été aussi) que l'on a commencé par regarder avec une certaine distance (et sur lequel je continue à avoir des réserves, tout en notant que ce n'est plus une simple "manif de droite contre le prix de l'essence").
 
Quand les gens comprendront que la plupart des mecs qui font partie de la police anti-émeute ont choisi ce boulot pour avoir le droit de se battre, de taper, et d'être payés pour ça, on arrêtera de leur trouver des excuses.
On retrouve aussi ça au niveau simplement de police nationale et municipale.

A Strasbourg, dans le sous-sol de la mairie, le vaste service informatique partage l'espace avec la police municipale. Et j'en ai bien sûr entendu des belles en circulant rapidement entre les couloirs communs, de racisme décomplexé, du sentiment d'être bien au-dessus des lois (par exemple les fêtes d'anniversaire au boulot où les flics rentrent tranquillement chez eux avec plusieurs grammes dans le sang).
J'avais aussi eu une conversation assez longue avec une femme qui avait été en couple pendant des années avec un policier national qui la battait régulièrement, et qui l'avait avertie bien vite qu'il valait mieux qu'elle évite d'aller porter plainte, parce que la solidarité entre ordures au commissariat est très présente.

Je précise bien évidemment que je fais pas une généralité en disant que tous les flics sont des pourritures, mais je suis quand même persuadé que la proportion de frustrés y est plus présente ou s'exprime plus facilement dans cette profession. 2 amis de ma copine sont policiers chez les STUP et douane, une en Allemagne et l'autre en Suisse, eux n'ont pas vraiment ces problèmes avec leurs collègues parce que c'est des services de policiers gradés et avec formation supérieure, mais quand ils évoquent leurs collègues des services de base (contrôles routiers), c'est les mêmes types d'histoire que j'ai déjà entendues en France, en particulier le fait de faire des grosses murges entre collègues et de rentrer en conduisant bourrés encore en uniforme. Mais il y sont choqués par la violence des images des CRS en France, pour eux c'est contre-productif pour leur image de représentants de l’État.
Avant de les connaitre, j'avais tendance à mettre tous les flics dans le même panier, depuis j'ai changé d'avis. Il y a des abrutis qui dépassent les bornes, comme dans toute catégorie de la population, mais c'est pas une généralité. Du coup, pour les CRS j'ai envie de penser aussi la même chose, même si c'est difficile quand on voit les images des derniers jours.
 
Dernière édition:

Ray

Habitué
D'un autre côté les manifs étudiantes ont été arrêtés à Marseille, pas par les CRS, mais par des trafiquants de drogue :

https://m.20minutes.fr/amp/a/2389235

Merdes s'ils se mettent à faire le boulot des CRS...

Mais pourquoi on laisse des gendarmes avec de telles armes dans le civil de base, ça éviterait qu'ils se les fassent voler et qu'elles puissent être retournees contre eux (parce que c'est ce qui risque maintenant d'arriver avec cette connerie...).
 
Dernière édition:

SPGK

Habitué
Pour niel je vois rien de choquant de sa part.... quand on voit sa V7 pour les riches....

Et je suis freenaute... jusqu'au mobile, au passage
 

Ray

Habitué
Ha d'accord.
J'irais pas jusqu'à dire que c'est justifié, mais en effet la justification semble avoir un sens.

Bon je reste pas fan du concept.
 

zardoz

Habitué
Pour niel je vois rien de choquant de sa part.... quand on voit sa V7 pour les riches....

Et je suis freenaute ... jusqu'au mobile, au passage
Oh mais je ne suis pas surpris, bien que je me réserve le droit de réagir à ce que je trouve ultra prévisible, téléphoné même, avec ma capacité de consternation originelle (elle est née dans le coeur des batailles, comme Xena, qui était le coeur de la cellule familiale pour mon cas ... Je suis une princesse guerrière motherfuckers).
J'aime juste que les choses deviennent toujours un poil plus explicites, que les gens sortent du bois. Le moins les gens peuvent jouer à cache-cache (le terreau du sociable et du langage) le plus je suis satisfait ... Je suis sadique comme ça, que voulez-vous.

Rien à voir, mais je ne suis plus freenaute, j'ai fini par en avoir marre que ça se foute de "ma" gueule crescendo, il y a un an, j'étais chez eux depuis mi 2004. Le dernier technicien Free passé chez moi était arrivé à la conclusion à laquelle j'étais arrivé 3 ans auparavent (des merdes tous les 6 mois qui duraient 6 mois, on en a discuté, il était authentiquement "sympas" (un chouïa de commercial quand même pendant 3 secondes), leur hotline était devenu de la super merde tantôt "robotique" tantôt gratuitement condescendante ou arnaqueuse depuis un bout.

EDF n'a jamais oublié ses sous, j'ai bossé à la DDASS de 95 à 98 au service d'hébergement d'urgence et des impayés en électricité (je radote), dont une partie de l'activité était l'attributions d'aides à des familles dans des situations financières, sociales et psychologiques et des loyer inimaginables que votre non-conscient n'oserait même pas cauchemarder. Et bien manifestement le mots d'ordre des employés EDF (que la plupart devaient suivre) à l'époque devait être "Lamine lamine lamine ..."
J'étais frontalement reproché, culpabilisé (tentative hein, car intérieurement je leur chiais dans le cou) de faire mon boulot.
Peu importe que vous leur exposiez mathématiquement et minutieusement les situations gordiennes (les faits !). J'ai rarement vu une telle rapacité (c'est du "racisme" anti animaux à télencéphale sous développé par rapport à sapiens, puisque qu'ils ne prélèvent "déterministiquement" environ que ce dont ils ont besoin dans leurs niches écologiques je sais).
Je dois préciser que la plupart des ces familles bossaient dur (pour ce que cela signifie ... il y a masse de degrés dans le terme "bosser dur" [et il y a des gens qui ne bossent pas et survivent psychologiquement et/ou financièrement très très dur, ils ont eux aussi leurs circonstances]), puisque cela ajoute une auréole magique qui confère le droit de ne pas être voué aux gémonies (après avoir crevé dans les atroces souffrances du désespoirs) par le reste de la population des gentilles gens propres sur eux qui se trouvent vaguement dans des circonstances "hasardeusement" plutôt favorables.
 
Dernière édition:

SPGK

Habitué
Avec tout ce foutoir.... je veux pas faire mon complotiste de comptoir, mais vous trouvez pas bizarre qu'il n'y ait plus d'attentats ?

Pourtant avec toute cette population dehors, ce serait du pain béni pour faire un carnage...

A moins qu'ils ne regardent la TV.... Et qu'ils se disent qu'on a plus besoin d'eux pour s'entretuer...
 

P'tib

Habitué
D'un autre côté les manifs étudiantes ont été arrêtés à Marseille, pas par les CRS, mais par des trafiquants de drogue :

https://m.20minutes.fr/amp/a/2389235

Merdes s'ils se mettent à faire le boulot des CRS...
Ce ne serait pas la première fois que les autorités et le crime organisé partagent les mêmes intérêts. Alliance de circonstances.
Une mafia, par exemple, n'a pas grand chose à gagner à ce que se développe un désordre qu'elle ne contrôle pas.

C'est quoi son but ? De le tuer en l'étranglant ? C'est du maintien de l'ordre ou du règlement de compte ? C'est une milice qui fait la police en France ?

Et tant qu'on est dans les vidéos, celle d'Usul sur les gilets jaunes, avec beaucoup de choses intéressantes, nottament la façon dont la gauche urbaine (dont je fais partie) a été surprise et dépassée par ce mouvement (ce que j'ai été aussi) que l'on a commencé par regarder avec une certaine distance (et sur lequel je continue à avoir des réserves, tout en notant que ce n'est plus une simple "manif de droite contre le prix de l'essence").
Le problème c'est que Usul s'est lui-même embourgeoisé de fou. Je veux dire, sa vidéo sur le rap et sa critique du rap "non conscient" était à hurler !
Donc il commence à agacer sévèrement à donner des leçons à tout le monde, lui qui s'est fait un métier, rémunéré, de simplement commenter.
Nous tous, on commente ici, gratuitement par contre. Lui il devient peu à peu un militant professionnel, payé pour donner son avis.

A part ça, tant mieux si des gens se découvrent de gauche, voire d'extrême gauche à l'aune de ce mouvement. Mais quand je lis aujourd'hui qu'il y a des appels à prendre les armes et à tuer des députés... Ça fait un certain nombre de décennies que l'extrême gauche française, en quasi totalité, même la plus radicale, est sorti de la logique d'assassinats politiques, donc bon... De nos jours, c'est plutôt l'extrême droite qui fomente des attentats contre les présidents (encore récemment contre Macron, si je dis pas de connerie).

Et sinon, Macron recule.
La violence épisodique fait mieux que des semaines de grève. J'en étais à peu près certain, vu l'histoire sociale de notre pays, mais c'est intéressant d'en avoir une preuve.
http://www.lefigaro.fr/politique/20...e-la-hausse-des-taxes-et-corrige-philippe.php


Edit : et puis, défonçons notre jeunesse, on n'en a pas besoin !
https://www.lexpress.fr/actualite/s...lesses-par-des-tirs-de-flashball_2052067.html
 
Dernière édition:

Ray

Habitué
C'est triste qu'il faille en arriver jusque là pour un petit recul.

Pas sûr que ça calme les gilets jaunes pour autant.
 

JESUS

Habitué
Quitte à faire quelque chose j'aurai préféré qu'ils touchent directement au pouvoir d'achat plutôt que sur la taxe.
 

SPGK

Habitué
Quand on veut jouer aux adultes on est puni comme les adultes....
what else ?

et puis cette video on peut lui faire dire ce qu'on veut on a pas les raisons en amont qui a amené à ce traitement....
 
Parce que maintenant, faire des conneries, c'est que un truc d'adultes ? Ce qu'il y a d'else , c'est ce que ça montre, c'est que les mecs prennent grave la confiance, mais que quand même, ils se permettent des choses avec les petits qu'ils n'oseraient pas avec leurs darons.. Si tu ne vois pas la logique merdique de bully de cours d'école, et le complexe de toute puissance, c'est facheux.

il y aurait une logique volontaire de terroriser la population pour qu'elle reste près de la cheminée samedi que ce serait pas con ; malheureusement, ce n'est à mon avis pas autant réfléchi.

En tout cas, leur gestion de la crise des lycéens qui vient se rajouter cette semaine est à pleurer, pas sûr que violenter les enfants des gilets jaunes les calment beaucoup. Franchement j'appréhende un peu ce qui va se passer Samedi.
 
Dernière édition:
Haut