ūüĆą We're here! We're Queer! Get used to it!

P'tib

Habitué
Ah ok ! Merci.
Je me disais que je connaissais assez bien l'argot et le jargon LGBT+ (et ce que je ne connais pas je le trouve facilement sur le net) mais que là j'étais complètement paumé.
Et pour cause : c'est du jargon Twitter (et je suis assez content de ne pas le conna√ģtre du coup ! :D)
 

Marynou

Habitué
Le H il vient de l'asso Aides pour le coup (et il y en a d'autres mais qui doivent restés privés aux bénévoles ou travailleurs), mais mutu c'est bien Twitter oui :D
 
  • J'aime
Réactions : Ray

P'tib

Habitué
Après H/F c'est utilisé partout, même pour les offres d'emploi. C'était vraiment mutu que je ne captais pas.
 

Ray

Habitué

hakugei_

quiche végane
Membre du Staff
Femme Erasure & Straight-Passing Privilege :


Le paradoxe d'avoir un passing hétéro quand on ne l'est pas :
- ça évite de subir des oppressions LGBTphobes
- mais d'un autre c√īt√© on n'est jamais vu.e tel que l'on est vraiment

Perso, même si pas mal de gens me disent que je n'ai pas une féminité typique, je n'ai eu des relations qu'avec des hommes, alors que je suis pan.
Et ça commence vraiment à me peser.
J'aimerais conna√ģtre autre chose qu'une relation h√©t√©ro-norm√©e, car m√™me avec un homme d"construit √† propos du sexisme et du patriarcat, on est inconsciemment bloqu√©s dans un sch√©ma de ce que doit √™tre le couple et/ou le sexe, on int√©riorise plein de choses.
Mais d'un autre c√īt√© je lis et vois tellement de sources disant que m√™me dans la communaut√© LGBT les bi sont invisibilis√©.e.s et mal consid√©r√©.e.s que √ßa me fait un peu peur...

Dans une autre vidéo Rowan Ellis parle du fait qu'en société, quand on est hétéro, n'importe quelle rencontre avec une personne de "l'autre sexe" (je mets bien des guillemets) porte la possibilité d'une relation romantique. "Et plus si affinités", en somme.
Alors qu'être queer, surtout si on a un passing hétéro, ça veut souvent dire "je ne sais même pas comment rencontrer d'autres personnes queer en dehors de bars LGBT ou de sites de rencontres". Si on rencontre une personne sans savoir, tenter quelque-chose peut même être dangereux.
Beaucoup de commentaires sont écrits par des femmes bi qui disent qu'elles ne sont sorties qu'avec des hommes, parce que c'est plus facile, et qu'à cause de ça on les prend pour des hétéros.
Exactement mon cas :/

J'en ai d√©j√† parl√© je crois, mais dans mon cas, je n'ose jamais tenter quoi que ce soit avec des femmes (cis ou trans) parce que j'ai peur que ce soit pris pour un simple kink, et je sais que √ßa leur arrive souvent, donc je ne veux pas cr√©er de la g√™ne. M√™me dans l'autre sens : les rares fois o√Ļ j'ai embrass√© des femmes c'√©tait un jeu pour elles, √ßa n'allait pas plus loin qu'un jeu en soir√©e pour chauffer les mecs pr√©sents. √áa refroidit vachement.
Des personnes non-binaires, je n'en connais pas (ou en tout cas, pas que je sache).
Et puis déjà de base, même avec les hommes cis-hétéros j'ai beaucoup de mal à nouer des relations amoureuses depuis 4 ans. À chaque fois que je crush sur quelqu'un ça finit en eau de boudin. On ne recherche jamais la même chose.

Pourtant plus j'avance en √Ęge, plus j'ai l'impression d'√™tre ouverte et curieuse, et paradoxalement, plus √ßa me ferme des portes. Ce qui joue aussi, c'est tout b√™tement que dans ma tranche d'√Ęge, h√© ben la plupart des gens que je rencontre sont en couple. Quelle que soit leur orientation ou leur identit√© de genre.
Je me connais de mieux en mieux, je suis ouverte à plus de rencontres, mais c'est la première fois de ma vie que ça fait aussi longtemps que je n'ai aucune relation intime avec quelqu'un. C'est sympa de dormir avec son chat, mais certains soirs je rêve d'autre chose..... ><

Après, je dois malheureusement l'avouer, plus t'es ouverte et sympa, plus ça attire les prédateurs, aussi. On m'a déjà dit que rien que mes tatouages et ma coiffure, ça donne une image de fille facile qui ne s'intéresse qu'au sexe. (newsflash : NOPE)
NICE :dubitatif:
 
Dernière édition :

Ominae

Habitué
Je pense que c'est très générationnel.
Franchement la question ne semble plus se poser en ces termes pour les plus jeunes.
Aujourd'hui l'homosexualit√© n'√©tant plus cach√©e (ou plut√īt beaucoup moins), c'est nettement plus simple, surtout pour les lesbiennes qui √©taient encore totalement invisible il y a juste 20 ans.
 
  • J'aime
Réactions : Dhal
Connaissez-vous le projet Queering the Map ?

Au fil des années voire décennies, et au vu des plus ou moins timides avancées des droits civiques çà et là, les frontières des espaces spécifiquement queers - officiels comme officieux - tendent à s'estomper. Né en 2017, QtM est un projet international de cartographie participative, ayant pour objectif de documenter ces lieux et histoires au sein de la mémoire queer.

Et j'adore me promener sur la carte et tomber sur un haut-lieu de notre histoire, un √©mouvant po√®me, un souvenir doux-amer, une anecdote grivoise, le court r√©cit d'un coming-out ou encore le fait qu'une personne, voyant son "point" en c√ītoyer un autre, au milieu de nulle part ou au centre d'une r√©gion des plus hostiles, se rende enfin compte qu'elle n'est pas seule.
 

hakugei_

quiche végane
Membre du Staff
Monsters in the Closet - A History of LGBT Representation in Horror Cinema


Et un long essai vidéo en trois parties :
Unrequited: The History of Queer Baiting

 
Dernière édition :

hakugei_

quiche végane
Membre du Staff
Documentaire France 5 Tu deviendras hétéro, mon fils sur les thérapies de conversion aux US
Avec tous les TW qu'on imagine ...

 

hakugei_

quiche végane
Membre du Staff
Deux longues mais très intéressantes vidéos (en anglais) à propos de la représentation LGBTQ+ dans les films et séries :

D'abord, une vid√©o centr√©e sur Disney qui fait du queer-baiting depuis des ann√©es sans finalement montrer la moindre relation clairement queer (avec d'abord une longue p√©riode o√Ļ les seuls personnages "typ√©s" comme gay sont les vilains). Tr√®s int√©ressant car on ne parle pas que des productions mais aussi de ce que la "marque" elle m√™me promeut (par des dons ou une mise en avant) ou des conflits internes quand une personne queer essaie de montrer des personnes queer √† l'√©cran (notamment dans le MCU) et c'est vraiment pas tr√®s propre...


Et ensuite une vid√©o au sujet de ce c'est qu'une bonne repr√©sentation en 2020, qui n'oublie pas les questions d'intersectionnalit√© (personnes racis√©es, handicap, normes de beaut√©) avec beaucoup d'exemples de fails et de r√©ussites (attention, beaucoup de spoilers, la liste des Ňďuvres spoil√©es est dans la description de la vid√©o)

 
Et un reportage difficile mais très important, Les LGBTI au Sénégal, une vie au secret.

(Puisque c'est via France Culture, vous avez comme d'hab' mille jours pour l'écouter.)

L'homosexualité, punie de 5 ans de prison au Sénégal, est rejetée par les familles, les communautés et les confréries religieuses du pays. Afin de survivre, de continuer à avoir une vie sociale, familiale, et même professionnelle, les membres de la communauté LGBT sont contraints au silence.
 

Trit'

Membre
Alors, je sais qu’il vaut mieux éviter de lui faire de la pub, même indirectement, mais s’il y en avait encore qui avaient des doutes à son sujet, voilà de quoi les réduire à néant :

JK Rowling fait la promotion d’un site ouvertement transphobe
(Donc, vous vous en doutez : TW transphobie et tout le toutim ; de toute façon, le titre est bien suffisant, donc vous pouvez vous épargner un clic)
 

Dhal

Habitué
#DATAGUEULE 100 : Parentalité non hétéro : des genres qui dérangent

OK. Donc, jusqu'en 2016, en France, en France bordel, une personne trans voulant changer d'√©tat civil devait se st√©riliser au pr√©alable. Et pourquoi la loi a √©t√© chang√©e? Seulement parce que la France a √©t√© condamn√©e plusieurs fois par la cours Europ√©enne de justice et par l'ONU. Et tel que c'est parti la loi de bio√©thique ne va pas arranger la donne. Je suis √©cŇďur√©.
 
Haut